L'observation des tortues marines au Costa Rica


Considérées comme les doyennes des océans, les tortues marines sont des reptiles impressionnants que vous pouvez facilement voir lors de votre séjour au Costa Rica. Le meilleur moment pour les observer est la période de ponte des œufs sur les plages de la côte Pacifique ou des Caraïbes. Pour assister à ce spectacle de la nature, il est important de s’adresser à une agence locale respectueuse de l’environnement.


La tortue luth


La tortue luth est la plus grande des espèces de tortues marines, elle peut mesurer jusqu’à 2 mètres et peser près de 450 kg. Sa carapace est résistante à la forte pression si bien qu’elle peut plonger jusqu’à 1 200 mètres de profondeur, chose que les autres reptiles ne peuvent pas faire. Vous pouvez observer la tortue luth pondre sur Playa Grande, Playa Langosta et Playa Naranjo de la côte Pacifique entre septembre et mars ; et d’avril à novembre sur les plages de Tortuguero, Playa Matina, Playa Negra et Cahuita sur la côte des Caraïbes.


En savoir plus sur la côte Caraïbe

La tortue verte


Certainement l’espèce la plus connue, la tortue verte mesure près d’1 mètre de long pour 150 kg. Si vous voyez une tortue sur la plage, alors c’est assurément elle car c’est une des rares espèces qui ne craint pas de venir prendre le soleil sur la terre ferme. La tortue verte a une mémoire extraordinaire : elle se reproduit à l’endroit même où elle est née. Pour observer ce spécimen, il faudra vous rendre sur la côte des Caraïbes, du côté du parc national Tortuguero, entre juin et octobre.


En savoir plus sur Tortuguero

La tortue caret


La tortue caret est reconnaissable à son bec allongé et crochu, mais surtout à ses sublimes écailles brunes. C’est d’ailleurs pour sa carapace qu’elle est victime de braconnage et aujourd’hui, la tortue caret fait partie des espèces animales en voie d’extinction. Pour pondre, elle s’aventure sur la côte des Caraïbes et plus précisément sur les plages Las Baulas, Ostional, Corcovado et Tortuguero entre avril et juin.


La tortue tora


La tortue tora est également appelée tortue noire en raison de la couleur de sa carapace. Elle vit uniquement dans les eaux de l’océan Pacifique et fait partie des espèces en danger d’extinction. Sur la période entre octobre et mars, vous pouvez l’observer dans la province de Guanacaste, sur la côte Pacifique, plus précisément sur la Playa Naranjo.


En savoir plus sur le Guanacaste

La tortue de ridley


La tortue de ridley est petite et de couleur grise. Son bec lui permet de manger des crustacés et des coquillages. La pêche industrielle menace cette espèce de tortues marines d’où la mise en place d’un programme de protection de son habitat de reproduction sur la plage Hermosa, près de Jaco. La tortue de Ridley pond tout au long de l’année sur les plages Grande et Ostional dans la province de Guanacaste qui borde l’océan Pacifique.


En savoir plus sur la côte Pacifique

Le régime alimentaire des tortues marines


Les différentes espèces de tortues marines n’ont pas toutes le même régime alimentaire. Certaines sont herbivores comme la tortue verte. Celle-ci se nourrit principalement de végétaux qui poussent dans les eaux peu profondes comme les algues. D’autres, comme la tortue carène et la tortue luth sont carnivores. Elles utilisent leurs puissantes mâchoires pour manger les méduses, les mollusques, les coquillages et les petits poissons. Particularité étonnante, certaines espèces de tortues sont carnivores lorsqu’elles sont jeunes et elles passent à un régime entièrement végétal une fois adulte. Toutes espèces confondues, la femelle consomme une grande quantité de nourriture pour avoir l’énergie nécessaire de pondre ses œufs sur la plage.


Les différents prédateurs de la tortue marine


La tortue est un animal fragile en raison de ses nombreux prédateurs. À tous les stades de sa vie, elle est susceptible d’être mangée. Les œufs enfouis dans le sable sont déterrés et consommés par les ratons laveurs, les chiens, les serpents ou encore les fourmis. Sur le chemin vers l’océan, les petites tortues fraîchement sorties de leurs coquilles sont souvent victimes d’attaques d’oiseaux ou de crabes. Une fois dans l’eau, elles deviennent la proie d’oiseaux marins, de gros poissons, de requins et de dauphins. À l’âge adulte, leur principal prédateur est l’homme. Les braconniers chassent les tortues pour leur peau, leur carapace et leur viande consommée comme une délicatesse dans certains pays d’Asie. En raison de tous ces prédateurs, seule 1 tortue sur 1 000 survit en milieu naturel.


Les étapes de ponte d’une tortue marine


De nuit, la femelle rejoint la côte et sort de l’eau pour se rendre sur la plage. Une fois qu’elle a trouvé un endroit approprié, elle nettoie minutieusement le sable pendant 20 minutes. Puis elle prendra 45 minutes pour creuser un trou qui servira à la nidification des œufs. Au moment de la ponte qui dure une vingtaine de minutes, elle pourra déposer entre 100 et 200 œufs. Après quoi, elle prendra le temps de camoufler sa progéniture en recouvrant les œufs de sable grâce à ses nageoires. Cette opération nécessaire à la survie des œufs lui demande 30 minutes de travail. À l’aube, il est temps pour elle de retourner à l’eau.


Le cycle de vie d’une tortue marine


Comme beaucoup de reptiles, le sexe des tortues n’est pas déterminé par des chromosomes sexuels au moment de la fécondation. Chez les tortues, c’est la température d’incubation qui va définir le sexe, environ 60 jours avant la naissance. Les spécialistes ont observé qu’un œuf qui éclot à moins de 27,7°C contient une femelle tandis qu’une température supérieure donnera un mâle. Une fois sortis de leurs coquilles, les nouveau-nés s’élancent rapidement vers la mer pour éviter les prédateurs. Et c’est parti pour une vie rythmée par de longues migrations pouvant atteindre 3 000 km en seulement quelques semaines ! Une fois adulte, la tortue rejoindra son aire de reproduction pour la saison des amours.


Tortuguero, le meilleur site d’observation des tortues marines


>Tortuguero est un parc national situé sur la côte des Caraïbes. Reconnu comme un haut lieu d’observation des tortues marines, les visites touristiques sont réglementées de manière à protéger les animaux. La meilleure période pour observer l’éclosion des œufs et la ponte est pendant les mois de juillet et d’août. Pour assister à ce spectacle naturel, je vous recommande vivement de faire appel à une agence attentive au respect des animaux et de l’environnement. De nuit, votre guide local francophone vous conduira sur le site et vous indiquera comment observer les tortues sans les déranger.


Arribadas, le défilé spectaculaire des tortues de mer


Entre le mois de mai et de décembre, un phénomène naturel appelé « arribadas » se produit sur une poignée de plages dans le monde. Le terme « arribadas » désigne la présence de milliers de tortues marines venues déposer leurs œufs dans le sable. Au Costa Rica, le meilleur endroit pour assister à ce défilé extraordinaire est l’Ostional Wildlife Refuge dans la province de Guanacaste. Cette réserve naturelle comprend 15 km de plages où des milliers de tortues viennent y pondre leurs œufs. Les « arribadas » sont un mystère pour les scientifiques. Aujourd’hui, personne ne peut expliquer précisément pourquoi les tortues se déplacent aussi nombreuses en même temps et sur une même plage.


Les observer de manière responsable ?


Au Costa Rica, l’observation de la ponte des tortues est protégée et réglementée. Pour voir les tortues remonter la plage et y déposer leurs œufs, je vous recommande de faire appel aux services d’une agence locale respectueuse de l’environnement et de ces animaux fragiles. De nuit, vous rejoindrez la plage équipé d’une lampe à lumière rouge dédiée à l’observation nocturne. Votre guide local vous indiquera où marcher sans courir le risque d’écraser les œufs et où vous placer pour observer les tortues sans les déranger.


Tout sur le Costa Rica


Pour que votre voyage au Costa Rica soit une réussite, j’ai réuni toutes les informations essentielles à connaitre avant de vous envoler vers le pays de la Pura Vida. Géographie, climat, les animaux à ne pas rater, les meilleurs parcs nationaux, les plus belles plages du Costa Rica, tous mes conseils sont ici.

Lire nos conseils

Séjour sur-mesure au Costa Rica


Lors de mes voyages au Costa Rica je prends le temps de visiter de nombreux hébergements pour vous dénicher de charmants écolodges. Je passe du temps dans chaque région pour tester les activités proposées, faire connaissance de différents guides et visiter les parcs nationaux. Cette expérience sur place me permets de vous conseiller et de vous préparer un circuit sur mesure qui puisse correspondre exactement à vos envies.