Snorkeling et les fonds marins du Costa Rica


Mince bande de terre entre la mer des Caraïbes et l’Océan Pacifique, le pays ne manque pas d’étendues d’eau et son environnement marin est au moins aussi diversifié que sa forêt tropicale et ses nombreux volcans. Si vous voulez pleinement découvrir le Costa Rica, l’exploration de ses profondeurs est un incontournable. Si vous êtes un passionné de plongée et de faune aquatique, vous savez que les côtes du Costa Rica abritent de nombreuses espèces aquatiques à admirer !


La baleine à bosse


La baleine à bosse est certainement l’espèce la plus observée au Costa Rica. Elles sont, en effet, très curieuses de l’activité humaine et s’approchent parfois très près des bateaux. Elles mesurent environ 13 à 14 mètres et pèsent parfois jusqu’à 25 tonnes. Elles sont particulièrement reconnaissables à leur corps puissants et aux petites bosses au niveau de leur tête et de leur mâchoire, qui sont en réalité des follicules pileux. Souvent présentes au Costa Rica à la saison des amours (ou des naissances), vous les verrez réaliser d’éclaboussantes cabrioles. Quand elles ne séjournent pas dans les eaux tempérées du Costa Rica, elles retournent dans les zones polaires pour chasser le krill, une espèce de crevette évoluant en eau froide.


En savoir plus sur les baleines

Les tortues de mers


Vous trouverez au Costa Rica plusieurs espèces de tortues marines, telles que la tortue luth, la tortue verte, la tortue olivâtre et la tortue imbriquée. Presque toutes menacées d’extinction, elles font partie des animaux particulièrement surveillés par les spécialistes de la faune marine. Des quatre, la tortue luth est certainement la plus grande des tortues de mer : elle fait en moyenne 2 mètres de long pour 500 kg à près d’une tonne ! Elle a en la particularité d’avoir une carapace composée d’un cuir très épais plutôt que d’écailles. Et elle est capable de pondre 4 à 10 fois dans la saison, jusqu’à 1000 œufs au total ! Ces copines, quant à elles, sont plus petites entre 60 cm et 1 m pour 45 kg et 300 kg. Elles pondent en moyenne une centaine d’œufs par ponte entre 1 et 6 fois, tous les 25 jours (tortue olivâtre) ou tous les 2 à 6 ans (tortue verte et tortue imbriquée).


En savoir plus sur les tortues

Les dauphins


Le Costa Rica abrite plusieurs espèces de dauphins dont le dauphin à gros nez et le dauphin tacheté pour ne citer que les plus connus. Les delphinidés sont en générale des animaux sociables et curieux. Vous les trouverez souvent dans le sillage des bateaux, en particulier les dauphins à gros nez ! Ils mesurent environ 2 à 4 mètres de long pour 120 kg à 300 kg. Les tachetés, très communs, sont plus petits et ne vivent que dans des eaux tempérées. Tandis que leurs compères à gros nez évoluent dans tous les océans du monde à l’exception de l’arctique et de l'antarctique.


Faire une sortie avec les dauphins

Mon expérience avec les dauphins



Les requins


Vous trouverez au Costa Rica principalement des requins-bouledogues, des requins-tigres et des requins-baleines. Colosse de 3,5m, le requin-bouledogue vit dans les eaux semi-profondes. Le requin-tigre, qui peut atteindre 4 mètres de long et plus de 600 kgs, est lui une espèce quasi-menacée qui vit dans les eaux tempérées et tropicale. Il est principalement actif la nuit, pour chasser. Quant au requin-baleine c’est le plus imposant mesurant environ 20 mètres pour 34 tonnes, il est malheureusement lui aussi menacé d’extinction à cause de la pêche intensive ! Si vous souhaitez observer ces requins mieux vaut être accompagné d’un guide local qui saura vous donner les bonnes recommandations.


Récifs de corail


Le Costa Rica possède aussi plusieurs récifs de corail, dont le plus connu et le plus grand se trouve au Parc National de Cahuita, également réputé pour ses plages paradisiaques. Vous trouverez également une multitude de petits et grands poissons de toutes les couleurs, tels que la girelle arc-en-ciel ou le poisson-ange à bande blanche dans l’océan Pacifique et le chirurgien bleu ou la girelle-paon à tête bleue dans la mer des Caraïbes. Il est possible de les observer sans danger, aux bords des plages à l’eau turquoise du Costa Rica, lors de séance de plongée ou de snorkeling avec des guides locaux. Les récifs de corail et leurs habitants sont aujourd’hui des zones sensibles à l’équilibre fragile qui sont extrêmement protégées. Le Parc de Cahuita agit ainsi pour un tourisme responsable : il est obligatoire d’y faire appel à un guide de plongée pour minimiser des impacts négatifs de votre présence sur l’écosystème.


Gandoca Manzilllo


Situé sur la côte sud des Caraïbes, le refuge de Gandoca Manzillo est un incontournable des amateurs de plongée en apnée et de plongée en bouteille. Le récif corallien abrite une faune sous-marine riche composée de lamantins et de dauphins. Entre mars et juillet, vous pourrez également observer les tortues de mer qui viennent y pondre leurs œufs.


En savoir plus sur la côte Caraïbe

Parc national Cahuita


L’un des plus grands récifs coralliens vivants se trouve au parc national Cahuita, sur la côte sud des Caraïbes. Pour atteindre Punta Cahuita, le spot de plongée en apnée, vous devrez emprunter le sentier qui longe le littoral. Pour une visibilité optimale, je vous recommande de plonger dans cette zone en saison sèche, pendant les mois de septembre et octobre.


En savoir plus sur Cahuita

Isla de Caño


Au Costa Rica, il n’existe pas de spot de plongée comparable à la Isla de Caño. Située à 20 km au large de la péninsule d’Osa, cette réserve biologique est un véritable joyau qui vous laissera un souvenir mémorable de votre voyage au Costa Rica. Les eaux limpides de la Isla de Caño abritent des requins, des dauphins et des centaines d’espèces de poissons colorés. Pour préserver ce sanctuaire, seuls dix plongeurs sont autorisés à se mettre à l’eau en même temps.


En savoir plus sur l'ile du Caño

Islas Catalina


Les îles Catalina se trouvent dans la province de Guanacaste, au large de Flamingo Bay. Ces îles volcaniques abritent de nombreuses espèces marines comme les poulpes, les requins à pointe blanche, les hippocampes ou encore les tortues de mer. Pour plonger dans ces eaux, des excursions d’une demi-journée ou d’une journée complète sont proposées par les agences locales de Guanacaste.


Que faire au Guanacaste

Golfe de Papagayo


Le golfe de Papagayo se situe au nord-ouest de Guanacaste. Ses criques et ses baies sont idéales pour les amateurs de snorkeling. La vie sous-marine est particulièrement riche au niveau de playa Matapalo. Vous y verrez des tortues de mer, des anguilles, des poulpes et divers poissons tropicaux. Cette zone est également idéale pour observer les baleines qui migrent sur la côte Pacifique.


Faire une sortie pour voir les baleines

Gulfo Dulce


Le Gulfo Dulce est un estuaire tropical de la péninsule d’Osa qui abrite de nombreuses espèces d’animaux sauvages. Ses eaux regorgent de dauphins que vous verrez jouer dans le sillon du bateau. Les poissons tropicaux, les requins à pointe blanche, les tortues de mer et les raies manta cohabitent dans cet impressionnant récif corallien.


Les animaux du Costa Rica

Isla del Coco


La Isla del Coco est située à près de 500 km au large de la côte Pacifique du Costa Rica. Cette distance peut paraître importante, mais je vous assure que la Isla del Coco vaut vraiment le détour. Les amateurs de plongée sous-marine s’accordent à dire que c’est l’un des endroits les plus beaux au monde. Pour rejoindre cette réserve marine protégée, il vous faudra naviguer pendant une journée et demie.


Site officiel de la réserve

Isla Tortuga


Isla Tortuga ou l’île aux tortues est un site de snorkeling très populaire auprès des touristes qui séjournent dans le golfe de Nicoya. L’excursion à la journée commence par un trajet en bateau d’une dizaine de minutes jusqu’à Arco Iris, une impressionnante formation rocheuse. Sur place, votre guide vous montrera la faune qui a élu domicile ici. Vous plongerez au milieu des poissons colorés et des étoiles de mer qui jouent à cache-cache dans le récif de corail.


Les plages du parc national Marino Ballena


Situé dans la province de Puntarenas et sur la péninsule d’Osa, le parc national Marino Ballena est un véritable jardin sous-marin. Il comprend plusieurs spots de snorkeling : l’étendue de sable paradisiaque de playa Arco ; la playa Uvita, mieux connue comme étant le point d’observation des baleines à bosse ; et le récif corallien de la isla Ballena. Les agences locales proposent des sorties de snorkeling à la demi-journée.


Les baleines du Costa Rica

Isla Chora et sa playa Samara


À Guanacaste, la isla Chora permet de combiner deux activités sportives. Pour rejoindre cette petite île, louez un kayak et naviguez dans la baie du Pacifique pendant 30 minutes. Vous arriverez à playa Samara, une petite plage de sable rose exotique pour un dépaysement garanti. Équipé de votre masque et de votre tuba, vous pourrez vous mettre à l’eau et découvrir la faune sous-marine en toute tranquillité.


Que faire sur la côte Pacifique

Playa Conchal


La playa Conchal est située près du village de Brasilito sur la côte Pacifique nord du Costa Rica. Au début de la plage et juste devant les rochers, la zone est ombragée et l’eau est claire. De manière générale, les conditions sont idéales pour faire du snorkeling. Le fond sablonneux cache une vie sous-marine foisonnante composée de poissons colorés et autres murènes.


Playa Manuel Antonio


La plage Manuel Antonio est située dans le parc national du même nom. Vous pouvez explorer toute la zone mais l’emplacement le plus intéressant est à l’extrémité sud de la baie. La vie sous-marine se cache entre les rochers, n’hésitez pas à l’explorer avec votre masque et votre tuba. Vous croiserez différentes espèces de poissons tropicaux comme le poisson ange et le poisson lune. Pour une meilleure visibilité, je vous conseille de vous rendre à la plage Manuel Antonio entre les mois de décembre et de mars.


En savoir plus sur Manuel Antonio

Playa Penca


Playa Penca est une petite plage située sur la côte Pacifique, tout près de la station balnéaire de Playa Hermosa. Je vous conseille de vous mettre à l’eau près des rochers, la zone sableuse n’est pas intéressante à explorer. Les failles de la roche cachent des petits poissons et des murènes. En saison sèche, les eaux de Playa Penca sont limpides mais faites tout de même attention au vent qui peut créer des vagues puissantes et rendre votre session de snorkeling dangereuse.


Préparez votre voyage au Costa Rica

Tout sur le Costa Rica


Pour que votre voyage au Costa Rica soit une réussite, j’ai réuni toutes les informations essentielles à connaitre avant de vous envoler vers le pays de la Pura Vida. Géographie, climat, les animaux à ne pas rater, les meilleurs parcs nationaux, les plus belles plages du Costa Rica, tous mes conseils sont ici.

Lire nos conseils

Séjour sur-mesure au Costa Rica


Lors de mes voyages au Costa Rica je prends le temps de visiter de nombreux hébergements pour vous dénicher de charmants écolodges. Je passe du temps dans chaque région pour tester les activités proposées, faire connaissance de différents guides et visiter les parcs nationaux. Cette expérience sur place me permets de vous conseiller et de vous préparer un circuit sur mesure qui puisse correspondre exactement à vos envies.

Recevez gratuitement votre guide du Costa Rica