Les oiseaux à voir au Costa Rica

Le Costa Rica possède une faune et une flore incroyable. Le pays connaît une biodiversité observée nulle part ailleurs sur la planète. Il abrite des milliers d’espèces d’animaux différentes. Au milieu de toute cette nature fourmillante, on trouve pas moins de 915 espèces d’oiseaux différentes. L’observation de ces animaux sauvages est un incontournable lors d’une visite au Costa Rica. Vous ne pourrez voir certains de ces volatiles que dans cette partie précise du monde et pas ailleurs ! Si on n’est pas un professionnel de l’ornithologie, il est assez compliqué de tous les reconnaître. Pour vous aider, nous avons rédigé un guide des oiseaux emblématiques du Costa Rica.

Le toucan


Le toucan fait partie de la famille des Ramphastidés. Il est surtout localisé en Amérique Centrale : du Mexique à la Colombie en passant bien sûr par le Costa Rica. C’est un oiseau de taille moyenne. Il fait environ 50cm pour 400 à 550g. Il est identifiable grâce à son long bec en banane coloré de vert, de jaune et d’une bande rouge au milieu. Son bec lui sert à attraper les fruits sur les branches d’arbre trop fines pour supporter son poids. Sa robe est presque entièrement noire, à l’exception de ses joues et sa gorge qui ont une teinte jaune-vert. Son cri est plus près du coassement d’une grenouille que du chant d’un oiseau. C’est un animal sociable qui se déplace en petite colonie de 6 à 12 individus.

Où voir des toucans à carène au Costa Rica ? Ils s'occupent les forêts de basse altitude et les lisières. Il est possible de les observer au Parc National de Tortuguero ou au Parc National de Cahuita sur la côte Caraïbes.


Tout savoir sur Tortuguero

Le Quetzal Resplendissant


Le quetzal resplendissant est l’une des espèces endémiques d’Amérique Centrale. Vous pourrez principalement l’observer au Guatemala et au Costa Rica. C’est un animal plutôt discret, malgré ses couleurs chatoyantes. Il n’est pas toujours facile à repérer. Les guides locaux peuvent vous y aider : ils connaissent à peu près les emplacements des nids et les zones à forte population. Cela dit une fois que vous avez décelé un quetzal, il ne sera pas difficile à photographier, car il reste perché, immobile, dans les branches des arbres pendant un long moment. Il sera plus ardu en revanche de le prendre en plein vol ! Mais vous pourrez aussi avoir la chance d’en voir un par vous-même au détour d’une balade. Le mâle est particulièrement reconnaissable par sa longue queue qui peut atteindre jusqu'à 1 mètre de longueur et une huppe sur la tête. Sans leurs plumes caudales, ils ne font en général pas plus de 32 cm. Leur plumage est d’un rouge vif sur le poitrail et d’un bleu-vert brillant sur le reste du corps. Les femelles ont une queue plus courte et des couleurs un peu plus ternes. C’est un oiseau sacré qui fut vénéré par les Mayas et les Aztèques. Il tient cet aspect mythique, du dieu Quetzalcóatl, dont il est la réincarnation animale.

Où voir des quetzals au Costa Rica ? Vous pouvez voir des Quetzals resplendissants principalement dans les montagnes de la cordillère de Talamanca, proche de la côte Pacifique. Il sera plus facile de les voir dans les espaces protégés comme la réserve de Monteverde ou dans la région de San Gerardo de Dota. Le Parc National Los Quetzales leur est, pour ainsi dire, presque consacré !

Pour la chance de les observer mieux vaut y aller de Juillet à octobre.



Tout savoir sur le Quetzal

L’Ara écarlate


L’Ara Rouge ou Ara Macao est un grand perroquet très coloré. Il n’est pas difficile à détecter. Il mesure en effet jusqu’à 86 cm et possède un plumage chamarré dans les tons de bleu, de rouge et de jaune. Il n’est pas territorial. On peut le trouver dans toute l'Amérique centrale et au nord du continent Sud-américain. C’est devenu au fils des années, un oiseau rare. Menacé par la destruction de son habitat et le braconnage, il n’occupe aujourd’hui, au Costa Rica, plus que 10 000 km2 environ contre près de 43 000 km2 auparavant. Ceux sont des animaux sociaux. Ils vivent toujours en groupe d’une vingtaine d’individus. Ils sont fidèles en amour : quand les aras rouges trouvent leur partenaire, c’est pour la vie. Ils sont également d’une grande intelligence. Ils sont dociles et assimilent aisément les sons pour les reproduire. Ce qui lui permet de parler (presque) comme les humains lorsqu’il est dressé. Mais dans les forêts primaires du Costa Rica, il vit de façon sauvage. Il est donc peu probable qu’il vous tienne la conversation.

Où voir les Aras Rouges au Costa Rica ? Ces perroquets sont présents dans toutes les forêts tropicales un peu denses du pays. Mais vous pourrez les observer plus facilement sur la péninsule d’Osa et le Parc National de Carara, où des populations importantes ont été recensées. Si vous êtes dans une démarche de tourisme durable, il est conseillé de prendre un guide local. Il vous expliquera leur mode de vie, mais aussi le comportement à avoir avec ces animaux.


Le colibri


Le Costa Rica abrite plusieurs espèces de colibri. Les experts en ont répertorié environ 25. Le colibri Jacobin et le colibri Thalassin sont parmi les plus repérables grâce à leur grande taille. Ces deux espèces peuvent atteindre jusqu’à 12 cm contre 7 à 10 cm en moyenne pour les autres. Ils possèdent tous les deux un plumage bleu-vert. Plus terne les Jacobins possèdent également des plumes blanches tachetées sur la gorge. Quant aux Thalassins, ils possèdent une robe scintillante. Si les premiers sont plutôt silencieux, le chant des seconds est plutôt expressif et variable.

Où voir des colibris au Costa Rica ? Les colibris Thalassin sont observables dans les montagnes du sud du Costa Rica, souvent au côté des Quetzals dans la région de San Gerardo de Dota et dans la réserve de Monteverde. Les colibris Jacobin sont présents un peu partout, même dans les zones habitées. Il sera facile de les observer dans les Parcs Nationaux de Cahuita et Tortuguero.


Tout connaitre sur le Monteverde

Et tous les autres oiseaux typiques du Costa Rica


Nous terminons cette liste des oiseaux du Costa Rica avec quelques espèces moins connues, mais tout aussi observées par les passionnés. Vous trouverez également au Costa Rica des tangaras à croupion rouge sur la Péninsule d’Osa. Ils sont identifiables à leurs plumes noires sur le dos et rouges sous l’aile caudale. Le pivert que vous entendrez sûrement creuser les arbres. Le geai à face blanche se trouve lui du côté de la province de Guanacaste. Il se distingue par sa huppe et ses plumes bleu pâle sur le dos et blanches sur le visage et le torse. La Pénélope Unicolore ou encore la Pionne à tête font aussi partie des oiseaux très coloré qui peuplent le Costa Rica. Si vous êtes ornithologue amateur ou simplement amoureux de la nature, vous pourrez aussi profiter de la présence d’espèces moins endémiques, comme les aigles noires et différentes espèces de buses, de chouettes ou encore de colombes.


Morgan, le fondateur d'Autenteo


Lors de mes voyages au Costa Rica je visite de nombreux hébergements afin de vous dénicher de charmants écolodges. Dans chaque région je teste différentes activités pour faire une sélection des plus intéressantes et pouvoir vous conseiller en fonctions de vos envies.
Pour que vous puissiez profiter de la richesse de chaque parc national je m’entoure de guides locaux passionnés par la faune et la flore de leur pays.

Nos voyages au Costa Rica

Tout savoir sur le Costa Rica


Pour que votre voyage au Costa Rica soit une réussite, j’ai réuni toutes les informations essentielles à connaitre avant de vous envoler vers le pays de la Pura Vida. Géographie, climat, les animaux à ne pas rater, les meilleurs parcs nationaux, les plus belles plages du Costa Rica, tous mes conseils sont ici.

Lire nos conseils