Que faire en Camargue


Doté d’un patrimoine naturel exceptionnel, c’est aussi un territoire ancien dont l’histoire remonte à l’antiquité. Entre les vestiges de l’Empire Romain et la faune et la flore abondantes de la région, la Camargue nous offre plusieurs sites incontournables pour notre plus grand émerveillement.

La ville d’Arles


Ancienne capitale provinciale de la Rome Antique, Arles a conservé de nombreux vestiges de cette époque. Les Arènes d’Arles en font partie. Cet amphithéâtre romain construit vers 80-90 après J-C, est le monument le plus important des anciennes colonies romaines. Il sera utilisé pour les combats de gladiateurs jusqu’à la fin de l’Empire Romain. Elles sont aujourd’hui le théâtre des courses camarguaises. D’autres monuments Romains et Romans ont traversé les âges à Arles et sont inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1981.

La fondation Van Gogh


La ville d’Arles est également réputée pour avoir inspiré les peintures de Van Gogh. Vous y trouverez donc un musée dédié au travail et à l’héritage du peintre. L’objectif de cette fondation est notamment de promouvoir l’art et les activités artistiques en général en référence à l’œuvre de Van Gogh et son passé avec la ville. Le musée organise ainsi des ateliers ponctuels et récurrents pour enfants et jeunes adultes (de gratuit à 5€). L’entrée du musée vous coûtera 9€ par adulte et 4€ par enfant.


Le Parc du Pont de Gau


Situé à Saintes-Maries-de-la-Mer à 40 km d’Arles, le Parc ornithologique du Pont de Gau est une réserve de 40 hectares. Créer en 1974, il permet de découvrir la faune de la région dans son milieu naturel : marais, étangs, roselières etc. La grande diversité de la flore a contribué à la variété des espèces d’oiseaux sur le parc : Héron Cendré, Cigogne, Aigrelette,... Les tarifs des billets sont de 7,50€ pour les adultes et 5€ pour les enfants (de 4 à 12 ans).


La pointe de l’Espiguette


La pointe de l’Espiguette est un vaste massif dunaire situé vers Grau-du-Roi à 55 km d’Arles. Il s’étend sur près de 18 km de long et plusieurs centaines d’hectares, au bord de la méditerranée. Ce site naturel sauvage est classé et préservé mais reste fragile. A plusieurs kilomètres de distances, vous pourrez également apercevoir le Phare de l’Espiguette, construit en 1869 et classé monument historique.

Le Parc naturel régional


Le Parc naturel régional de Camargue s’étend sur 856,9 km2 et 343 km2 en mer. C’est un site européen et national majeure dans la préservation de nombreuses espèces d’oiseaux de la région. On y trouve notamment des zones spéciales de conservation et de protection. Le site accueil chaque année plus de 122 000 oiseaux hivernants, mais aussi des oiseaux migrateurs. Le Parc est également connu pour abriter des flamants roses.


L'Étang de Vaccarès


L'Étang de Vaccarès se trouve au cœur de la réserve naturelle nationale de Camargue. C’est la plus vaste lagune de la région qui s’étend sur 6 500 hectares. Sa profondeur est pourtant inférieur à 2 mètres. Ancien lieu de pêche à l’antiquité, le site est aujourd’hui le sanctuaire de nombreux oiseaux migrateurs et de flamants roses. Il se prête bien à la randonnée et aux balades, il faut compter 2 jours pour en faire le tour complet. Pour l’anecdote, le lieu doit son nom aux nombreuses vaches sauvages qui venaient se nourrir des herbes hautes et roseaux sur ses bords.


Remparts d’Aigues-Mortes


Aigues-Mortes est une ancienne cité médiévale, préservée par ses remparts. Ces derniers, construits entre 1272 et 1300 à la demande de Louis IX, se déploient sur 1600 mètres, tout autour de la ville. Ils sont particulièrement connus pour leur hauteur impressionnante et leur état de conservation exceptionnel. Les remparts, la tour de constance et la tour carbonnière sont également classés monuments historiques. La visite du site vous coûtera 8€ par adulte et reste gratuite pour les moins de 26 ans.

Le cloître Saint-Trophime


Ce cloître fait partie des vestiges de l’ancienne cathédrale d’Arles. Il date du XIIème et XIVème siècle. Il a pour particularité de n’être relié aucune nef ou transept. Il impressionne par les détails de la pierre sculptée. Sa construction n’étant finalisée qu’à la fin du XIVème siècle, on note un différence de style entre les galeries : les galeries nord et est sont de style romain, tandis que les galeries ouest et sud ont plutôt une architecture gothique. En plus d’être un monument historique, il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Nécropole des Alyscamps


Les Alyscamps sont une nécropole, située à Arles. Païenne de l’époque romaine au moyen-âge, elle deviendra plus tard chrétienne. On y voit notamment de nombreux sarcophages, jouxtant l’église Saint-Honorat des Alyscamps. Il est tristement connu pour être le lieu d’inhumation du martyr Saint-Genest, décapité en 303. Genès de Rome (ou Saint-Genest) était un comédien romain, qui se convertit au christianisme lors d’une de ses représentations.


Le pont du Gard


Situé à 45 min d’Arles et 30 min de Nîmes, le pont du gard est un site archéologique incontournable de la région. Ce pont-aqueduc à trois niveaux fut construit par les Romains durant la première moitié du 1er siècle. Il servait à compléter l’aqueduc de 52km acheminant l’eau d’Uèze vers Nîmes, en enjambant le Gardon. Il est alors utilisé jusqu’au VIème siècle. Il sera modifié au Moyen-âge pour servir de pont routier. Il est désormais classé Monument Historique et inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Visitez une manade


Vous accompagnerez vos hôtes à travers les magnifiques champs de Camargue pour rejoindre la manade du domaine. Vos hôtes vous emmèneront nourrir les taureaux, après quoi vous assisterez de près au tri, une tradition camarguaise impressionnante qui consiste à séparer une bête du reste du groupe.


En savoir plus