Découvrir les lignes de Nazca


Situées au Sud du Pérou, les lignes de Nazca sont un héritage de la civilisation du même nom. Cette communauté peupla la région pendant près de dix siècles avant de tomber finalement aux mains des Incas. Le site fait partie des grandes énigmes des temps modernes. Les géoglyphes de Nazca ont traversé les âges grâce au climat sec et au sol aride qui parcourent la région. Il est toujours intéressant pour survoler le site archéologique, mais vous trouverez également à quelques kilomètres de là d’autres lieux tout aussi intéressants.

Qu’est-ce que les lignes de Nazca ?


Les lignes de Nazca attirent chaque année nombre de touristes venus du monde entier pour en déceler leurs secrets et leurs origines. Les archéologues et les scientifiques se sont penchés sur ce mystère : comment ces formes géométriques ont-elles été dessinées sur le sol désertique et surtout pourquoi ?


Des représentations d’animaux


Ces lignes auraient vraisemblablement été tracées par le peuple Nazca entre l’an -500 et l’an 500 de notre ère. Le site archéologique s’étend sur 750 km2. Une multitude de figures ont été dessinées de façon disséminée sur toute la superficie. Toutes n’ont pas encore été recensées, mais parmi ces tracés zoomorphes, on peut trouver un oiseau géant, un lézard, un pélican, un condor des Andes, un colibri, une araignée, deux lamas, une étoile, etc. La plus grande atteint jusqu’à 305 mètres de long. On suppose que les dessins ont été préalablement tracés sur une maquette pour ensuite être reproduits au sol à grande échelle. La précision du travail sur de telles dimensions reste très impressionnante.


La théorie de Maria Reiche


Beaucoup de théories circulent sur la raison d’être des lignes de Nazca. Parmi les plus populaires, on retrouve l’hypothèse que les figures géométriques auraient été tracées par des extra-terrestres. Mais des études plus sérieuses ont émis des théories beaucoup plus crédible. L’archéologue Johan Reinhard a avancé que les lignes étaient dédiées au culte des dieux de l’eau, qui étaient particulièrement importants dans cette région très sèche. D’autres archéologues leur prêtent la fonction d’observatoire astronomique. Maria Reiche, qui a passé sa vie à les étudier, pensait que les tracés représentaient des constellations. Sachant que la plupart des civilisations précolombiennes semblaient avoir d’incroyable connaissances en astronomie, cette théorie pourrait bien se révéler exacte, mais les preuves sont encore trop peu nombreuses pour l’appuyer.



Observer les figures depuis une tour


Bien que touristique, le site de Nazca reste un incontournable lors de votre voyage au Pérou. Pour les observer, deux options s’offrent à vous : les survoler en avion ou les voir depuis le mirador. La meilleure alternative pour bien profiter du site reste l’avion. Mais si vous avez un petit budget ou que vous n’aimez pas l’avion, il est toujours possible admirer quelques-unes des figures (l’arbre, les mains et le lézard) depuis une tour d’observation métallique à 20km au Nord de Nazca. L’entrée ne coûtera que 2 soles.

Survoler les lignes depuis un avion


Cependant, le seul vrai bon point de vue sur une partie des lignes de Nazca reste le survol en avion. Le circuit dure environ 30 minutes et permet d'observer 12 des géoglyphes les plus connus. Les vols se font de 7h du matin à 16h30. Le vent souffle beaucoup dans la région, les vols sont parfois annulés. Vous aurez plus de chance d’en profiter en réservant pour le matin, ainsi, vous aurez peut-être la possibilité d’embarquer dans la journée sur un vol retardé. Selon les compagnies, vous trouvez des vols entre 80$ et 120$ par personne. Les avions sont petits, cela secoue donc un peu, mais ne vous inquiétez pas, ces vols sont parfaitement sécuritaires. Si vous êtes malade dans les transports en commun, mieux vaut prendre un petit-déjeuner léger et prendre des médicaments anti-nausées. Faites attention de bien prendre votre passeport, vous ne pourrez pas embarquer sans, et bien sûr votre carte d’embarquement. Pour être sûr de profiter d’un vol, réservez bien en avance ou bien passez par une agence locale, surtout en haute saison.



Les autres sites autour de Nazca


Les lignes de Nazca sont l’attrait principal de la région, mais d’autres sites, tout aussi intéressants, existent dans la région. Ils sont parfois moins touristiques et permettent de sortir un peu des sentiers battus :

  • Le cimetière de Chauchilla : il se situe à 30km de la ville de Nazca. Les premières sépultures y sont apparues il y a plus de 900 ans. Ce lieu fut utilisé pendant 700 ans. Grâce au climat sec du désert et aux techniques d’embaumement du peuple Chincha, les corps sont restés incroyablement bien conservés.
  • Le Museo didactico Antonini : ce musée regroupe une belle collection d’objets provenant de la culture Nazca (textiles, céramiques, instruments de musique…). Vous y trouverez des artefacts trouvées à Cahuachi, un des plus grands lieux de culte du monde.
  • Cahuachi : ce site était le lieu de résidence des prêtres et de l’élite du peuple de Nazca. S’y déroulent les cérémonies religieuses et les sacrifices. On y trouve une pyramide principale et deux plus petites, ainsi qu’un cimetière. Une troisième structure d’adobe en bois de huarango, appelée “Estaqueria”, reste encore un mystère quant à son usage : tente pour les pèlerins ? Lieu de momification ? Observatoire astronomique ? Personne n’en est sûr. Vous pourrez visiter ce site gratuitement.
  • Les Aqueducs de Cantalloc : il s’agit d’un réseau d’une quarantaines d’aqueducs souterrains. Ils ont été construits par les Nazcas pour transporter l’eau jusqu’au centre des terres. Les galeries vont parfois jusqu'à 12 mètres de profondeur. Certains de ces aqueducs sont encore utilisés aujourd’hui pour irriguer les cultures de coton et de maïs.
  • Les ruines de Paradones : ce site est un ancien avant-poste des Incas avec une place centrale, des quartiers administratifs et des édifices religieux, etc .
  • Les lignes de Palpa et Buena Fe : ces sites ressemblent aux lignes de Nazca, mais celles de Palpa auraient été tracées par le peuple Paracas… 1000 ans avant les Nazcas.
  • Le Musée et le planétarium Maria Reiche : Maria Reiche était une archéologue allemande, qui fit des lignes de Nazca sa spécialité et le travail de sa vie. A sa mort en 1998, sa maison fut transformée en musée. Ce dernier présente toutes ses recherches (photos, croquis, notes…). Le planétarium, qui prit également son nom, se situe à l’intérieur de l’hôtel Nazca Lines. Il propose des projections sur les lignes de Nazca et les différentes théories qui l’entourent et notamment son rapport aux étoiles.



Comment se rendre à Nazca ?


Vous pouvez vous rendre à Nazca depuis Lima en bus. Il faudra compter environ 7h de route. Selon les compagnies, l’heure et l’emplacement du siège, vous trouverez des billets entre 14$ et 25$ US. Depuis Arequipa, il faut 10h pour rejoindre Nazca en bus de nuit (en général). Les billets sont à 60 soles avec le repas inclus. Depuis Ica, il faudra compter 3h de trajet. Les tarifs vont de 12 soles à 25 soles par personne. SI vous n’êtes pas sûr du meilleur circuit à prendre, n’hésitez pas à contacter une agence locale qui pourra vous orienter.

Nazca n’est pas une destination finale pour les bus, mais juste un arrêt de passage, n’oubliez donc pas de descendre !

Tout savoir sur le Pérou


Pour que votre au voyage au Pérou se déroule dans d’excellentes conditions, j’ai réuni pour vous les informations essentielles à connaître avant de vous envoler pour le pays des incas. Géographie et climat, déplacement et hébergement, nourriture et culture, vous trouverez tous mes conseils ici.

Lire nos conseils