Visiter le Machu Picchu

Tous nos conseils

L’ancienne cité Inca, connue du monde entier, est devenue très rapidement un incontournable au Pérou. Et même s’il reste touristique, avec les bonnes informations et l’aide d’une agence locale, le site reste grandiose. On vous dit tout ce qu’il y a à savoir sur le Machu Picchu !




Mon expérience au Machu Picchu



Se rendre au Machu Picchu

Les 3 principales options

Tous les chemins mènent au Machu Picchu. Pour s’y rendre il existe trois options : la randonnée, le train ou le bus. Toutes présentent des avantages et des inconvénients. En effet la randonnée est magnifique mais éreintante, le train est confortable mais onéreux, le bus est pratique mais long. Quelque soit l’option que vous choisirez vous verrez de magnifiques paysages qui sauront être une introduction à la beauté de ce lieu mystique.


SE RENDRE À CUSCO

Le point de départ

Cusco est une ville péruvienne connue pour être la porte d’entrée au Machu Picchu. Pour rejoindre l’ancienne capitale du pays, vous pourrez prendre un bus depuis Puno ou bien un avion au départ de Lima. Cusco est également un rendez-vous incontournable pour les voyageurs amateurs d’architecture. La ville que les locaux appellent « la Rome de l’Amérique » regorge de monuments à visiter avant de vous rendre au Machu Picchu.


Que faire à Cusco

Aller au Machu Picchu en train

L’option la plus confortable

La majorité des voyageurs qui viennent visiter le Machu Picchu choisissent de prendre le train. Deux compagnies proposent ce trajet : Peru Rail et Inca Rail. C’est dans un décor entièrement dédié au Machu Picchu que vous traverserez de nombreux paysages avant d’arriver à Aguas Calientes. Ce trajet très confortable vous permettra d’être en forme pour la visite de la cité Inca mais il faut noter que ce mode de transport a un coût.


SE RENDRE À OLLANTAYTAMBO

Pour prendre le train

Le voyage vers le Machu Picchu continue avec un trajet pour Ollantaytambo. Vous pouvez choisir de prendre un bus mais pour une question pratique, je vous recommande d’opter pour les services d’un chauffeur de taxi. Avant de quitter Cusco, je ne peux que vous encourager à visiter Tambomachay, Puca Pucara, Qenqo et Sacsayhuaman, aussi connus sous le nom des 4 ruines de Cusco. Cet ensemble archéologique est une véritable initiation à l’histoire de l’empire inca et vous aurez d’autant plus de plaisir à visiter le Machu Picchu ensuite.


Que faire à Ollantaytambo

SE RENDRE À AGUAS CALIENTES

En prenant le train

Agua Calientes est un village situé au pied du Machu Pichhu. Depuis Cusco, je vous conseille de prendre le train qui est un des moyens les plus simples et les plus agréables. Le trajet dure 1h40, ce qui vous laissera le temps nécessaire pour apprécier le paysage défiler sous vos yeux. Le train longe la rivière Urubamba et les canyons de la Vallée Sacrée, c’est spectaculaire !


Les plus beaux paysage du Pérou

MONTER AU MACHU PICCHU

Avec la navette

La navette est la dernière étape avant de mettre un pied dans l’ancienne cité Inca. Vous pouvez acheter votre billet sur place à Agua Calientes. Les navettes partent toutes les 5 minutes, une fréquence impressionnante qui n’empêche pas la formation d’une longue file d’attente. Alors un petit conseil, arrivez tôt le matin pour ne pas attendre trop longtemps. Le trajet en navette dure 25 minutes et voilà, vous êtes arrivés au Machu Picchu.


Aller au Machu Picchu en bus

L’option la plus économique

Le bus est l’option la plus économique des trois. En effet en alternant bus et marche les petits budgets pourront s’y retrouver. Vous aurez également l’occasion de marcher le long des rails du train avec en prime une serre aux papillons sur le chemin. Cette balade n’est pas très physique mais il vous faudra penser à prendre de l’eau. La montée à pieds d’Aguas Calientes à la cité Inca est elle, cependant, un peu plus fatigante.


ALLER À HIDROELECTRICA

En prenant le bus

Le bus jusqu’à la centrale hydroélectrique est une alternative économique pour les voyageurs à petit budget. Les bus partent du terminal situé sur l’Avenida Antonio Lorena, tout près de la Plaza de les Armas de Cusco. Le trajet dure environ 6h30 ce qui vous laissera le temps d’admirer le paysage montagneux par la fenêtre.


MARCHER JUSQUA AGUAS CALIENTES

En suivant les rails de train

Aucune route ne permet de rejoindre Aguas Calientes, il faut donc obligatoirement prendre le train. Mais pour ceux qui souhaitent vivre une belle expérience tout en faisant des économies, je vous conseille de rejoindre Aguas Calientes à pied. Cette randonnée de 10 km à travers la végétation est très agréable. Vous ne courrez aucun risque de vous perdre car il vous suffit de suivre les rails de train. N’oubliez pas d’emporter suffisamment d’eau, de ne pas trop charger votre sac à dos et de recharger votre appareil photo pour prendre des clichés de cette belle aventure ! Une fois à Aguas Calientes, vous n’aurez plus qu’à rejoindre votre logement pour une nuit de repos bien méritée.


Que prendre pour le Pérou

MONTER À PIED AU MACHU PICCHU

Une marche raide

Comme pour le train, il est possible d’éviter de prendre la navette en faisant l’ascension à pied. Je vous conseille de partir tôt le matin pour éviter de marcher sous un soleil de plomb. Le chemin jusqu’au Machu Picchu vous demandera un peu de courage car la pente est plutôt raide. Mais après 2h d’effort, c’est le réconfort ! Une fois là-haut, vous aurez économisé votre argent, vous aurez évité la file d’attente et surtout vous serez arrivé avant les premières navettes et la foule de touristes.


Quand partir au Pérou

Aller au Machu Picchu en marchant

L’option la plus sportive

Pour les plus sportifs d’entre vous il existe l’option randonnée. Cette marche de quatre jours va vous permettre de fouler la terre du chemin des Incas. Cette marche unique vous émerveillera sans aucun doute. Option la plus difficile, elle vous donnera cependant un sentiment de fierté à l’arrivée et vous fera apprécier d’autant plus la cité Inca. Il existe également d’autres treks moins connus qui mènent au Machu Picchu. Vous n’aurez qu’à choisir.


FAIRE LE CHEMIN DE L'INCA

Le trek le plus célèbre

Le Chemin de l’inca compte parmi les 5 plus belles randonnées au monde. Vous marcherez pendant 4 jours et 3 nuits jusqu’à la Porte du Soleil, l’ancienne porte d’entrée du Machu Picchu. Vous allez parcourir 40 km à travers de la jungle et de hauts plateaux andins. Le Chemin de l’Inca est une randonnée très prisé par les voyageurs. Il faut obligatoirement réserver plusieurs mois à l’avance pour avoir le privilège de marcher dans les pas des Incas.


Tous savoir sur le chemin de l'Inca

CHOISIR LES TREKS ALTERNATIFS

De magnifiques paysages

Si le Chemin de l’Inca est complet, ne tirez pas une croix sur votre projet. Il existe de nombreuses alternatives toutes aussi spectaculaires. Vous pouvez choisir de faire le trek de Salkantay qui vous mènera au sommet d’un des pics les plus sacrés de la religion inca. Le trek de Lares quant à lui vous emmènera à travers des paysages enneigés et à la rencontre des communautés autochtones. Ou encore, le chemin de Vilcabamba qui démarre à Cachora, traverse le canyon de la rivière Apurimac et les ruines isolées de Choquequirao.


Les meilleurs treks du Pérou

Où dormir près du Machu Picchu ?

De nombreux choix

Aguas Calientes est le village le plus proche du Machu Picchu. Il ne possède pas d’intérêt particulier si ce n’est d’accueillir les voyageurs du monde entier venus pour visiter la fameuse cité inca. À Aguas Calientes, l’offre hôtelière est importante donc vous n’aurez aucun mal à trouver une chambre de bon standing. Si vous recherchez un peu de tranquillité, je vous conseille de passer la nuit à Santa Teresa. Dans ce petit village authentique, les locaux seront ravis de vous accueillir chez eux.



Entrée au Machu Picchu

Vous avez 3 options

La règlementation concernant l’entrée au Machu Picchu peut paraitre flou. C’est pour ça que nous allons nous efforcer d’éclaircir les points principaux. Vous avez donc 3 options : le billet d’entrée pour la cité Inca seul, ce billet combiné à l’entrée pour la Huayna Picchu et la dernière alternative que nous vous conseillons est le billet combiné à l’entrée pour la montagne Machu Picchu.




COMMENT ACHETER LES BILLETS ?

Sur internet ou en agence

Comme je vous le disais, la visite du Machu Picchu est une attraction très prisée par les voyageurs du monde entier. Votre billet d’entrée à l’ancienne cité inca est un précieux sésame qu’il vous faudra obtenir le plus rapidement possible. C’est pourquoi je vous déconseille de l’acheter sur place car vous courez le risque que le quota soit atteint et que vous ne puissiez pas rentrer. Pour éviter ce désagrément, je vous recommande vivement d’acheter votre billet en ligne ou bien auprès d’une agence locale à Lima ou à Cusco.


Agences locales au Pérou

VISITE GUIDÉE

Pour tout connaitre

Depuis quelques années, un décret impose l’accompagnement d’un guide pour faire la visite du Machu Picchu. Dans les faits, cette réglementation n’est pas véritablement appliquée et vous pouvez encore entrer seul. Cependant, je vous encourage à faire appel aux services d’un guide local. Sa connaissance des lieux vous permettra de comprendre l’histoire du Machu Picchu et votre visite sera beaucoup plus enrichissante. L’accompagnement d’un guide local francophone coûte environ 70 € pour un groupe de personnes, ce qui reste relativement intéressant. Vous pouvez trouver votre guide sur place mais je vous conseille de réserver à l’avance auprès d’une agence locale.


Guides francophone au Pérou

TEMPS SUR SITE

Prévoir une demi journée

Le temps passé au Machu Picchu est limité à 4h. Mais là aussi, cette réglementation n’est pas appliquée. Avec votre guide local francophone, vous ferez la visite de la plateforme en 1h30 environ. Une fois le tour terminé, vous ne pourrez pas le refaire par vous-même à moins d’avoir acheté le ticket « plateforme Machu Picchu ». Pour les voyageurs Autenteo, je réserve toujours une entrée complémentaire pour une des deux montagnes. De cette manière, nous profitons de la visite guidée, nous faisons l’ascension et nous terminons par la plateforme pour prolonger le plaisir d’être sur ce lieu splendide.


LES QUOTAS

Nombre d'entrées limitées

Les quotas ont été établis pour protéger le site archéologique. Seuls 6 000 personnes sont autorisées à être sur la plateforme, 400 au Huayna Picchu et 800 sur la montagne Machu Picchu. Encore une fois, ce point de la réglementation n’a jamais été réellement appliqué. Mais avec la crise sanitaire que nous traversons, il est fort probable que les quotas soient scrupuleusement respectés. Plus que jamais, je vous invite à acheter votre billet d’entrée plusieurs semaines voire mois à l’avance.


LES DOCUMENTS OBLIGATOIRES

Passeport et billet d’entrée

Pour entrer sur le site archéologique, la réglementation est la même que pour monter à bord d’un avion. Vous devez être muni de votre billet d’entrée ainsi que de votre passeport. Au moment d’acheter votre billet, veillez à bien remplir les différentes informations. Si ce que vous avez indiqué ne correspond pas à votre passeport, vous ne pourrez pas entrer au Machu Picchu. En cas d’erreur, je vous conseille de prendre rapidement contact avec l’agence et vous n’aurez qu’à payer des pénalités pour les modifications.


Visa et vaccins au Pérou

Histoire du Machu Picchu

La citée perdue des Incas

Depuis sa découverte le Machu Picchu est source de beaucoup de questions. Les Incas sont un peuple qui attire notre curiosité de par le peu d’informations qu’on a sur eux. Seuls des dessins et des ruines attestent de leur passage, mais aujourd’hui encore des hypothèses quant à leur mode de vie naissent. En visitant la cité Inca, votre guide saura éclaircir certains faits sur ce lieu mystique, mais soyez sur que le mystère restera encore grand.


FONCTION DU MACHU PICCHU

De nombreuses hypothèses

Il existe de nombreuses hypothèses concernant le Machu Picchu et de nos jours nous ne pouvons pas avoir de certitudes. Cette ancienne cité inca est construite sur une falaise à 2 430 mètres d’altitude, entre les monts Machu Picchu et Huayna Picchu,. Abandonnée avant même la fin de sa construction à la chute de l’Empire Inca au XVIe siècle, elle aurait dû devenir une des demeures de l’empereur Pachacútec. Certaines constructions laissent à penser qu’elle était également destinée à servir de sanctuaire religieux. Abritée des montagnes et difficilement accessible, les Espagnols ne l’ont jamais trouvée et elle est tombée dans l’oubli jusqu’à sa redécouverte en 1911.


ABANDON DU MACHU PICCHU

Un site déserté

Malgré les recherches scientifiques, les archéologues ne sont pas en mesure d’expliquer précisément pourquoi le Machu Picchu a été abandonné. La théorie la plus probable est que la cité inca aurait été le lieu d’un affrontement entre les deux fils héritiers du trône. Cette guerre civile aurait terriblement perturbé la vie dans la cité. L’abandon du Machu Picchu se serait concrétisé avec l’arrivée des conquistadors espagnols. Une partie de la population aurait pris la fuite vers de nouvelles contrées et l’autre aurait rejoint la résistance pour se battre contre les envahisseurs.


RE-DÉCOUVERTE DU MACHU PICCHU

Révélée au monde en 1911

Après des siècles de recherches, a finalement été découvert par Hiram Binham. L’archéologue passionné a été le premier à reconnaître les vestiges incas et a révélé son existence au monde entier en 1911. Les monuments étaient alors recouverts de végétation et le site était occupé par des locaux. Ces derniers n’avaient pas conscience qu’ils vivaient et cultivaient sur ce qui allait devenir l’une des 7 nouvelles merveilles du monde.


PATRIMOINE MONDIAL DE L'HUMANITÉ

Déclaré par l’Unesco

Depuis sa découverte, le Machu Picchu est encadré par des mesures de protection. L’établissement d’une zone écologique en 1981 et son inscription à la liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco en 1983 concourent à la préservation des ruines incas. Par le passé, le Machu Picchu a subi des dégradations suite à de mauvaises restaurations, à des incendies de forêts et à des conflits politiques. Mais aujourd’hui, les différentes réglementations mises en place par l’Unesco et le gouvernement péruvien ont permis de stopper la fragilisation du site archéologique.


Les sites archéologiques du Pérou

UNE DES 7 MERVEILLES

Du monde moderne

Les 7 merveilles du monde est une terminologie qui regroupe les monuments grandioses et les sites historiques extraordinaires. Le 7 juillet 2007, le Machu Picchu est désigné comme étant l’une des sept nouvelles merveilles du monde moderne. Il doit ce titre aux millions de personnes qui ont voté à travers le monde. Cette reconnaissance affirme que le Machu Picchu figure parmi les chefs-d’œuvre du monde moderne. Depuis l’annonce de cette distinction, le site archéologique attire des millions de visiteurs chaque année.


Les sites archéologiques du Pérou

Architecture du Machu Picchu

Comment est construit le Machu Picchu ?

Le site est par ailleurs divisé en 2 zones distinctes : une zone agricole, avec les terrasses de culture, et une zone urbaine d’habitation. Jusqu’à 10 000 personnes pouvaient être alimentées grâce aux différentes plantations de maïs, de pommes de terre et de divers légumes installés sur les terrasses. La zone urbaine, quant à elle, comportait une partie sacrée, dédiée au culte de l’Inti, Dieu du soleil. Les mots ne suffisent pas à décrire ce lieu incroyable c’est pourquoi, en plus de la description du site, nous vous proposons de vous immerger dans cette cité Inca par ici :



PLACE SACRÉE

Le centre politique

La Place sacrée est le centre politique et social du Machu Picchu. Les carrières de pierre situées près de cette cour carrée auraient facilité la construction de bâtiments importants comme le Temple des Trois fenêtres, le Temple principal et l’Intihuatana. Les archéologues pensent que la Place sacrée était l’observatoire de la cité inca.


TEMPLE PRINCIPAL

Le point le plus élevé

Le Temple principal est situé au nord de la Place sacrée, point le plus élevé du site archéologique. Le bâtiment est composé de blocs de pierre parfaitement polis et joints. Le Temple principal abrite des monolithes qui auraient servi d’autels à l’occasion de cérémonies et de rituels importants.


TOMBEAU ROYAL

Une grotte naturelle

Le Tombeau royal est une grotte naturelle située sous le Temple du Soleil. Selon la légende, elle serait la porte d’entrée pour le monde des morts. Sur les murs, vous verrez des niches funéraires en forme de trapèze mais également des gravures de personnages et de symboles incas.


INTIHUATANA

Monument sacré

Monument le plus sacré du Machu Picchu, l’Intihuatana signifie « lieu où s’attache le soleil » en queshua. En haut de cette pyramide de terrasses agricoles, vous verrez la pierre Intihuatana où se déroulaient les cérémonies dédiées à l’étude des cycles du soleil. Deux escaliers latéraux vous permettent d’accéder à l’Intihuatana.


TEMPLE DU SOLEIL

Un lieu de culte

Le Temple du Soleil était un lieu de culte important pour la civilisation inca. Son architecture ressemble beaucoup au Coricancha de Cusco. La tour circulaire abrite une chambre funéraire qui contenait plusieurs momies. Au centre de l’édifice se trouve une roche sacrée pour la civilisation inca. Vous pouvez accéder au Temple du Soleil en empruntant un escalier étroit.


TEMPLE DES 3 FENÊTRES

Un édifice impressionant

Situé à l’est de la Place sacrée, le Temple des Trois fenêtres est un des édifices les plus impressionnants du Machu Picchu. Son architecture est composée de blocs de pierre finement polis et parfaitement disposés les uns contre les autres. Ce temple doit son nom aux trois niches en forme de trapèze qui font office de fenêtres.


TEMPLE DU CONDOR

Animal sacré

Le Temple du Condor aurait été construit par les Incas pour rendre honneur à cet animal sacré. Il avait pour fonction d’être le donjon du Machu Picchu. Ses ruelles forment un labyrinthe sans issue et cachent une petite chambre funéraire, des cachots et des cellules souterraines.


MONTAGNE HUAYNA PICCHU

Une montée vertigineuse

La montagne Huayna Picchu est celle qui apparaît en arrière-plan des photos classiques du Machu Picchu. La randonnée qui mène à Huayna Picchu fait partie des plus belles du monde. Au bout de 2h de marche, vous atteindrez le sommet et vous profiterez d’une vue plongeante sur la cité inca. Je déconseille cette randonnée aux personnes sensibles au vertige.


MONTAGNE MACHU PICCHU

3082m de hauteur

Bien qu’elles aient le même nom, la montagne et la cité inca sont deux endroits différents. La montagne Machu Picchu culmine à 3082 mètres d’altitude. Pour atteindre le sommet et la magnifique vue sur les environs, vous devrez marcher 3h aller-retour. À cette altitude, mieux vaut prendre des précautions contre le mal des montagnes.


TEMPLE DE LA LUNE

Situé dans une grotte

Le Temple de la Lune est situé dans une grotte de la montagne Huayna Picchu. Son nom n’aurait rien à voir avec la lune. Composée de trois portes, l’enceinte rectangulaire aurait eu une fonction cérémonielle. Vous pouvez voir le Temple de la Lune depuis le sommet de la montagne Huayna Picchu.


ROCHER SACRÉ

3 mètres de haut

Le Rocher sacré est un monolithe poli à face plane. Érigé sur un piédestal, il mesure près de 3 mètres de haut pour 7 mètres de long. Le Rocher sacré ressemble beaucoup au Cerro Pumasillo situé en arrière-plan de la vallée. Selon les spécialistes, il s’agirait d’un point de repère délimitant le nord et le sud de la cité inca.


RÉSIDENCE ROYALE

Le palais des Incas

Aussi appelée Palais des Incas, la Résidence royale fait face au Temple du Soleil. Cette enceinte, la plus grande de toute la cité, aurait servi de résidence pour la famille de l’Inca Pachacútec, le fondateur du Machu Picchu. Vous y verrez des chambres à coucher, une cuisine et un atelier.


LA PORTE DU SOLEIL

L’accès principal au Machu Picchu

Aussi appelée Intipunku, la Porte du Soleil était la plus importante porte d’accès à la cité inca. Elle permettait de relier le Machu Picchu au réseau de routes sacrées. L’architecture de la Porte du Soleil était composée de fenêtres pour que les rayons du soleil passent à travers pendant les solstices d’été. Si vous empruntez le célèbre Chemin de l’Inca, la Porte de Soleil sera le premier monument du Machu Picchu que vous verrez.


VISITE VIRTUELLE DU MACHU PICCHU


Mes réponses sur le Machu Picchu

Je réponds à toutes vos questions

Le Machu Picchu intrigue le monde entier. Il est tout à fait légitime d’avoir des questions à son sujet. Certains voyageurs Autenteo m’ont questionné sur des points que je trouve intéressant de vous partager. Si vous ne trouvez pas l’information que vous recherchez, n’hésitez pas à me contacter.

À quelle altitude se trouve le Machu Picchu ?


Le Machu Picchu culmine à 2 340 mètres d’altitude. Les montagnes Huayna Picchu et Machu Picchu culminent, elles, respectivement à 2700 et 3082m. À cette hauteur, le taux d’oxygène dans le sang diminue. Vous n’aurez pas le mal des montagnes comme ça peut arriver à Cusco mais vous serez certainement sujet à un essoufflement. Pour vous soulager, je vous conseille de boire beaucoup d’eau et de prendre votre temps. Il pourra également vous être proposé de mâcher de la feuille de coca réputée pour améliorer l’oxygénation du sang.


En savoir plus sur le mal des montagnes

Combien de nuits rester ?


Il sera suffisant de rester une seule nuit à Aguas Calientes. En effet avec les transports il peut être important d’avoir une nuit pour se reposer avant la visite du Machu Picchu. Aguas Calientes n’a pas spécialement d’intérêt donc il n’est pas forcément utile de rester plus longtemps . Cependant, une deuxième nuit peut être agréable pour prendre le temps de se reposer après une journée chargée en émotions ou profiter des termes qui se trouvent dans la ville.


Nos hébergements au Pérou

Quand ferme le Machu Picchu ?


Le Machu Picchu est ouvert toute l’année. Comme nous vous l’avons dit précédemment, il existe différents moyens d’atteindre ce site incroyable. Le trek du chemin de l’Inca en fait partie. Il faut donc savoir qu’au mois de Février il est fermé pour des raisons météorologiques. En effet, des éboulements sont fréquents en cette période de pluies importantes. Ainsi si vous souhaitez vous rendre au Machu Picchu par le chemin de l’Inca, nous vous conseillons d’éviter le mois de Février.



Que signifie Machu Picchu ?


Machu Picchu tient son nom du quechua. Cela signifie « vieille montagne » en opposition à Huayna Picchu qui veut dire « jeune montagne ». Le quechua est une langue parlée au temps des Inca mais non officielle. Aujourd’hui elle fait cependant partie des langues officielles du Pérou. Par ailleurs, il n’est pas rare de voir Machu Picchu mal orthographié, avec un seul « c » ou écrit « Machu Pitchu » par exemple.



Pourquoi visiter le Machu Picchu ?

Malgré le flot de touristes, le Machu Picchu reste un site chargé d’histoire et bien conservé, puisque les conquistadors, ne l’ayant jamais trouvée, n’ont pas pu le piller. Ainsi la cité sacrée reste un témoignage préservé de cette culture : idéal pour la comprendre. Pour avoir toutes les informations, je vous recommande de faire appel à un guide local qui pourra rendre votre visite plus interactive grâce à quelques anecdotes marquantes. En plus de sa richesse historique, le Machu Picchu offre une vue incroyable qui vous permettra de prendre de magnifiques photos !


Où se trouve le Machu Picchu ?


Le Machu Picchu est un site archéologique perché sur un promontoire rocheux et à près de 75 km de Cusco au Pérou. Il se trouve dans la Vallée Sacrée de la province d’Urubamba, avec d’un côté la Cordillère des Andes et de l’autre la forêt amazonienne. Le village le plus proche du Machu Picchu est Aguas Calientes, situé à 25 minutes de trajet en bus.


En savoir plus sur la vallée sacrée

Quand se rendre au Machu Picchu ?


L’hiver austral est le meilleur moment pour visiter le Machu Picchu, en effet c’est la saison sèche. Elle s’étend entre les mois d’avril et d’octobre mais je vous conseille d’éviter le mois d’août et les week end qui correspondent à des pics de fréquentation touristique. Votre visite sera tout de même agréable les autres mois de l’année mais vous risquez de subir la pluie et de voir le Machu Picchu couvert. Evitez d’y aller entre 10 et 14h car c’est un vrai pic d’affluence. En vous y rendant tôt le matin vous pourrez profiter du site avec moins de touriste.


Quand partir au Pérou ?

Que faire autour du Machu Picchu ?


Comme le Machu Picchu se trouve dans la Vallée Sacrée, il y a plein d’autres sites à découvrir. Si vous prenez le train, je vous recommande de visiter les ruines d’Ollantaytambo avant de rentrer à Cusco. Vous pouvez également faire un arrêt aux incroyables salines de Maras et au site archéologique de Moray.


En savoir plus sur les salines de Maras

Organiser la visite du Machu Picchu

Avec Autenteo

Comme vous avez pu le constater, il existe de multiples options pour visiter le Machu Picchu. Chez Autenteo, nous avons parfaitement conscience que cela peut devenir un véritable casse-tête. C’est pourquoi, nous vous proposons d’organiser votre visite du Machu Picchu à votre place. Pour cela, il vous suffit de sélectionner et de nous transmettre l’option qui correspond à votre envie et à votre budget. Cette prise en charge totale vous permettra de vivre une belle expérience sans préoccupation.


Nous contacter

Je vous partage tous mes conseils et astuces

Inspirez vous de mon expérience !

Pour que votre au voyage au Pérou se déroule dans d’excellentes conditions, j’ai réuni pour vous les informations essentielles à connaître avant de vous envoler pour le pays des incas. Géographie et climat, déplacement et hébergement, nourriture et culture, vous trouverez tous mes conseils ici.

Séjour sur mesure au Pérou


Nous contacter