CORONAVIRUS AU PÉROU

L’Amérique latine a beau être moins touché que l’Europe, elle n’est pour autant pas épargnée par la pandémie de coronavirus. Au Pérou, le Covid-19 se répand et le nombre de cas augmente de jour en jour. Cette destination touristique a totalement fermé ses frontières de manière à préserver sa population des ravages de la maladie.


Le COVID-19 au Pérou

Moins touché que l'Europe

Au 13 mai 2020, le Pérou déclarait un nombre total de 72 059 cas, 23 324 guérisons et 2 057 décès. Ces chiffres sont impressionnants mais ils restent moins élevés que dans certains pays d’Europe comme la France. Le 16 mars, le gouvernement péruvien a décrété l’état d’urgence avec un confinement total et un couvre-feu de 20h à 5h du matin. Ces mesures strictes s’accompagnent d’un contrôle policier renforcé pour limiter un maximum le déplacement des habitants et donc du virus.


Le confinement Pérou

Des sorties alternées

Le 2 avril, le chef de l’Etat Martin Vizcarra durcit les mesures de confinement. Il met en place des jours de sorties différenciés selon les sexes à raison de trois jours pour les hommes, trois jours pour les femmes et une interdiction de sortie à tous les dimanches. Alors que cette mesure avait pour but de limiter les déplacements et de faciliter les contrôles, elle a finalement été abandonnée suite aux plaintes de la communauté LGBT, et notamment des personnes transgenres. Le confinement total reste en place et pourrait être prolongé.


Des ours au Machu Picchu

Des visiteurs insolites

Le Machu Picchu déserté est le symbole du confinement au Pérou. Ce haut lieu du tourisme ne reçoit plus de visiteurs, ou presque. Comme partout dans le monde, l’absence des hommes permet aux animaux sauvages de se réapproprier leurs habitats naturels. Il y a quelques jours, une famille d’ours andins se promenait tranquillement dans l’ancienne cité inca. Cette espèce menacée est généralement difficile à observer car il ne resterait que très peu d’individus. Leur visite a été une belle surprise pour les gardiens du site.


Fermeture des frontières

Eviter toutes propagations

Au Pérou, les frontières sont fermées à tous. Seul le rapatriement des ressortissants reste possible sous certaines conditions. Ces mesures sont plus strictes que partout ailleurs en Amérique latine en raison de la proximité avec l’Équateur. Ce pays voisin est dans une situation dramatique et le gouvernement péruvien veut éviter toute propagation provenant de l’Équateur.


Suivez l'évolution

Conséquences économique

Coup d'arrêt pour le tourisme

Destination touristique, le Pérou va devoir faire face à une crise économique sans précédent. Pour y remédier, le gouvernement péruvien a adopté un décret législatif concernant 54 sites culturels et 22 réserves naturelles. Entre le 1er juillet et le 31 décembre 2020, leur accès sera gratuit pour les personnes mineures et à celles de plus de 60 ans. Cette mesure permettrait de relancer les visites en famille et ainsi de réactiver l’activité touristique.


Préparer son voyage

Tous nos conseils

De nombreux voyageurs attendent avec impatience que la situation sanitaire s’améliore afin de pouvoir préparer leurs futures vacances. Pour être prêt à découvrir le Pérou authentique, je vous conseille de parcourir les articles que j’ai écrits au sujet des différents sites touristiques comme le Machu Picchu et le lac Titicaca. Vous y trouverez de précieux conseils pour constituer un itinéraire sur mesure selon votre budget, votre rythme et vos envies.


Découvrir nos articles

Itinéraire au Pérou

Plongez au coeur de l'Empire Inca !

Un voyage mêlé de rencontres authentiques avec les communautés locales, de visites culturelles et de découvertes de sites naturels. Autenteo vous permettra de mieux comprendre le mode de vie des locaux, d’embrasser leur histoire et de découvrir les secrets de la civilisation Inca.


Découvrir le circuit