Que faire au Pérou, notre guide complet !


Le Pérou, avec ses plus de 1,2 million de km2, est le troisième pays le plus grand d’Amérique du Sud. Terre d’aventure et d’histoire, le pays regorge de merveilles à découvrir. On vous a concocté un TOP de nos activités et sites préférés… Suivez le guide !


Forteresse de Sacsayhuaman


Sacsayhuaman est une forteresse Inca, se trouvant à 2 km de Cusco. Située sur une colline, elle offre une vue imprenable sur la ville. On retrouve en cette forteresse, construite au cours du XVème siècle, les techniques de construction types utilisées par les Incas : les pierres sont taillées avec une telle précision qu’elles s’encastrent parfaitement les unes avec les autres, ne nécessitant ainsi aucun ciment. La grande fête de l’Inti Raymi, fête du soleil Inca, est en partie célébrée dans cet endroit, tous les 24 juin.


En savoir plus sur les 4 ruines

Les salines de Maras


Bien moins connu que d’autres sites, les Salines de Maras restent un des spectacles les plus formidables de la Vallée Sacrée. A flanc de montagne, les Incas y ont construit un système de bassins pour extraire, par évaporation, le sel d’une source d’eau salée naturelle. Ces salines sont aujourd’hui toujours utilisées par 800 familles de la région, grâce à ses 3000 bassins. Son accès reste limité pour éviter les détériorations. Partir avec une agence locale, vous permettra de ne pas louper la visite de ce lieu exceptionnel.


Tout savoir sur les salineras

Le laboratoire de Moray


A quelques 7km des salines de Maras se trouve Moray, le centre de recherche agricole Inca. Les Incas y bâtir de grandes terrasses circulaires afin d’y reproduire 20 microclimats, qui, accompagnés d’un ingénieux système d'irrigation, permettaient la culture de plusieurs plantes, poussant habituellement dans des régions et des conditions différentes.


Tout savoir sur le site de Moray

Les ruines de Pisac


Pisac est un ancien village Inca, situé à 33 km de Cusco. Le village moderne comptant aujourd’hui à peine 10 000 habitants, il est surtout connu pour son marché traditionnel et son complexe archéologique impressionnant. Ancienne résidence royale de Pachacutec, on y retrouve des terrasses agricoles, construites par les Incas et qui sont toujours utilisées, mais aussi les ruines de la zone résidentielle et un réseau de canalisations encore fonctionnel. Il s’agit de l’un des plus grands et plus beaux sites de la Vallée Sacrée des Incas.




Tout savoir sur les ruines de Pisac

Trek de Choquequirao


Choquequirao est une cité Inca dont l’agencement est similaire à celle du Machu Picchu. On y retrouve les mêmes terrasses agricoles et plusieurs bâtiments caractéristiques de l'architecture Inca. Bien que plus modeste, elle sort des circuits touristiques classiques. Il est en effet impossible d’y monter autrement qu’à pied. C’est l’occasion de faire un super trek de 2 jours depuis Cusco, seul ou avec un guide local, puis d’éventuellement continuer votre route jusqu’au Machu Picchu (5 à 6 jours). Attention quand même de vous assurer d’avoir les capacités de le faire, ce circuit de randonnée est très physique !


Tout savoir sur Choquequirao

Découvrir le Machu Picchu


La cité Inca de Machu Picchu est l’un des sites archéologiques les plus importants du Pérou. Elle culmine à 2 438 mètres d’altitude entre Machu Picchu et Huayna Picchu. Elle est ainsi stratégiquement cachée pour prévenir les attaques ennemies. C’est, d’ailleurs, ce qui l’a probablement préservée des Conquistadors Espagnols, qui ne la découvrir jamais. Le Machu Picchu est aujourd’hui considéré comme le plus bel ouvrage de l’architecture Inca. La visite du Machu Picchu se fait par divers chemins de randonnées, qui permettent d’en faire l’ascension dans un décor naturel époustouflant.


Tout savoir sur le Machu Picchu

Visiter Cusco et ses environs


Cusco (ou Cuzco), ancienne capitale de l’Empire Inca, se situe à 3 400 mètres d’altitude. Inscrite au Patrimoine de l’Humanité, la visite de Cusco est un incontournable au Pérou. La cité s’est imprégnée de l’influence Espagnole dès le XVIème siècle. Elle est aujourd’hui un étonnant mélange des vestiges Incas et de l'architecture baroque et néoclassique. Une agence locale pourra vous y trouver le bon prestataire pour votre visite guidée de Cusco. Vous trouverez aussi plusieurs sites à visiter autour de Cusco, comme la forteresse de Sacsayhuaman et Pisac, avant de reprendre votre périple vers la Vallée Sacrée et le Machu Picchu.


Que faire à Cuzco

Ollantaytambo : à la croisée des routes


Ollantaytambo, village à la croisée des routes Incas, était aussi le dernier rempart vers le Machu Picchu. Il s’agit ainsi de l’une des places fortes les plus importante de l’Empire Inca. Elle résista pendant des années aux attaques des Conquistadors Espagnols. Ollantaytambo est ainsi un des lieux historiques les plus importants du Pérou. Les ruines de la forteresse surplombe, aujourd’hui, l’actuel pittoresque village dont les rues ont gardé leur tracé d’époque.



Tout savoir sur Ollantaytambo

Le canyon du Colca


Le canyon du Colca est profond de 3 400 m. Il est ainsi le deuxième canyon le plus profond du monde, derrière celui de Cotahuasi et loin devant le Grand Canyon aux Etats-Unis. Situé au Nord d’Arequipa, il est un passage incontournable lors d’un voyage au Pérou : les sources d’eaux thermales, la Croix du Condor et les petits villages sur la route se trouvent parmi les merveilles à y découvrir. Si vous vous demandez comment visiter le Canyon de Colca, plusieurs options s’offrent à vous : en randonnée, en bus local ou en minibus privatif.


Tout savoir sur le canyon de Colca

Le Lac Titicaca et ses îles


Partagé par la Bolivie et le Pérou, le Lac Titicaca se trouve à 3812 m d’altitude. Plus haut lac navigable du monde, il offre un décor époustouflant dont profite quotidiennement les communautés qui peuplent ses rives. Il est d’ailleurs possible de rester dormir chez ces locaux, sur les îles flottantes ou sur les rives du Lac. Les îles Taquiles, Amantani ou encore Uros sont à découvrir lors de votre excursion au Lac Titicaca, sans oublier la communauté de Llachon et le site archéologique pré-inca de Sillustani.


Tout savoir sur le lac Titicaca

L'oasis de Huacachina


Au cœur du désert péruvien se trouve la Huacachina, une belle oasis rafraîchissante. C’est aussi et surtout une grande zone d’activité. On y retrouve des auberges et des restaurants, on aussi peut y pratiquer le sandboard ou le buggy dans les dunes proche de l’Oasis. L’endroit est plutôt touristique mais si vous êtes amateur de vue incroyable, n’hésitez pas à y aller au coucher du soleil !



Tout savoir sur Huacachina

La Réserve de Paracas


Paracas est une réserve de 335 000 hectares protégée depuis 1975. S’étendant du désert jusqu’à la côte et aux îles Ballestas, elle abrite plusieurs sites archéologiques et des décors magnifiques. Elle est aussi le sanctuaire de milliers d’animaux : dauphins, manchots et otaries ainsi que plus de 200 espèces d’oiseaux et 193 espèces de poisson. Si vous vous demandez quoi faire à la Réserve Nationale de Paracas, sachez que de multiples activités vous y attendent.


Tout savoir sur Les iles Ballestas

Les lignes de Nazca


Il y a plus de 2000 ans, des lignes, des dessins et des formes géométriques ont été tracés sur le sol par le peuple Nazca. L’oeuvre couvre une superficie de 750 km2, autant dire que c’est immense ! On ne connaît pas exactement le pourquoi de cette “fresque” mais une théorie suppose qu’elle aurait été dessinée pour rendre un culte au dieu de l’eau, la zone étant extrêmement aride. Une autre théorie lui prête des fonctions astronomiques. On peut observer les gravures depuis un mirador, mais aussi en les survolant à bord d’un petit avion. Il faut cependant avoir le cœur bien accroché !


Tout savoir sur les lignes de Nazca

Les sommets de Huascaran


Huascaran est un Parc National de 340 000 hectares. Lieux de rencontre des fans d’écotourisme et d’aventure, il figure aujourd’hui au Patrimoine Naturel de l’Humanité. Il offre la possibilité de s’enrichir de multiples activités grisantes avec nombres de chemins de randonnées, une centaines de sites d’escalade et 33 sites archéologiques. Au cœur de Huascaran, vous trouverez également des lagunes, des rivières et plus de 600 glaciers. Il comprend aussi une chaine de 27 montagnes de plus de 6000 mètres d’altitude chacune, dont le Huascaran est la plus haute du Pérou (6768 m).


Les trek du Pérou

Le Monastère de San Francisco


Bâtiment iconique de la ville de Lima, le monastère de San Francisco se trouve à seulement quelques mètres de la Plaza Mayor. Il a été construit au cours du XVIIème siècle, dans le style baroque espagnol : une partie de sa façade est faite de bois finement sculpté, caractéristique de ce style. L’intérieur ne trahit en rien cette originalité architecturale, avec ses murs de faïence rouge et blanche et son autel doré. Encore habité par quelques moines, le monastère est aujourd’hui un haut lieu culturel avec sa superbe bibliothèque remplie d’anciens manuscrits et ses catacombes où reposent les dépouilles d’environ 70 000 individus.



Que faire à Lima

Le musée de Larco


Le Musée Larco est l’un des musées incontournables de Lima. Fondé en 1926 par l’archéologue péruvien, Rafael Larco Hoyle, il présente une des plus grandes collections d’art précolombien au monde. Plus de 45 000 oeuvres - peintures, sculptures, bijoux et textiles- y sont exposés. Le Musée Larco raconte ainsi plus de 4000 ans d’histoire : de la civilisation cupisnique à la civilisation Inca. Établi à l’origine à Trujillo, il sera déplacé à Lima en 1962.


Toutes les infos sur le musée de Larco

Le couvent de Santa Catalina


D’une superficie de 20 460 m2, le Couvent de Santa Catalina est le plus grand du monde ainsi que le plus grand monument religieux du Pérou. Véritable ville dans la ville, ses murs colorés de bleu et de rouge ainsi que le calme environnant y font régner une ambiance particulière. Construit en 1579, jusqu’à 450 religieuses y ont vécu en totale autarcie. Aujourd’hui, les 40 religieuses restantes ont ouvert la visite du couvent au public.


Tout savoir sur le couvent

La Forteresse de Kuelap


La Forteresse de Kuelap se trouve à 2334 m d’altitude, au-dessus des nuages, expliquant ainsi le nom de ses bâtisseurs. En effet, le peuple pré-inca qui y vécut était les Chachapoyas, qui signifie “guerriers des nuages”. Théâtre d’un massacre vers la seconde moitié du XVIème siècle, peu après l’arrivée des conquistadors espagnols, c’est un lieu chargé d’histoire. Bien qu’étant la plus grande forteresse pré-inca d’Amérique du Sud, le site est encore peu touristique.


Chavin de Huantar


Situé à 3 200 m d’altitude, le site archéologique est inscrit au patrimoine mondiale de l’UNESCO depuis 1985. Dirigé par des prêtres et prêtresses, plusieurs temples y furent construit pour mener des rituels en l’honneur de des différentes divinités Chavin, le plus souvent sous l’influence de substances hallucinogènes. En plus d’être un lieu de pèlerinage, le site servait de point de contrôle des routes commerciales. Il devient ainsi un haut lieu d’échange culturel, commercial et religieux. On y trouve également un impressionnant labyrinthe composé de 3 km de tunnels et de galeries sombres à l’acoustique perturbante. Il servait à l’initiation des prêtres.



La ville de Trujillo


Entre ses sites archéologiques Moche et Chimu et ses nombreux musées, Trujillo est réputée pour être la capitale culturelle du pays. C’est une jolie ville, au centre historique coloré et fleuri, qui accueille aujourd’hui le festival de La Marinera, danse péruvienne typique de la côte. Elle est aussi surnommée “ville du printemps éternel” car elle bénéficie de températures estivales tout au long de la l’année. Certains sites culturels y sont incontournables comme Chan Chan, la Huaca del Sol et la Huaca de la Luna.

Visiter le site de Chan Chan


Le site archéologique de Chan Chan se trouve à quelques kilomètres de Trujillo. Construite par la civilisation Chimu entre 850 et 1470 après J.-C, Chan Chan est la plus grande ville précolombienne du continent Sud-Américain. Capitale Impériale jusqu’à l’arrivée des Incas, elle est naturellement, depuis 1986, inscrite au Patrimoine mondiale de l’UNESCO. Composée de 6 citadelles fortifiées, elle se présente comme un ensemble en adobe, avec des murs sculptés en relief.


Observer la faune péruvienne


Rassurez-vous, vous n’aurez pas à retourner à l’état sauvage pour vivre cette expérience. En revanche, vous pourrez goûter un peu à l’habitat des animaux du Pérou. Vous pouvez, entre autres, nager avec les lions marins sauvages à Lima, observer le vol majestueux des condors dans le canyon du Colca ou partir à l’aventure dans l’Amazonie péruvienne.



Tout savoir sur le Condor

Découvrir les communautés autochtones


Hors des villes, vivent des petites communautés aux coutumes différentes. Ces gens vivent simplement et avec humilité dans des conditions souvent spartiates. Aller à leur rencontre et en apprendre plus sur leur culture et leur façon de vivre, changera votre vision du monde… et peut-être de votre propre mode de vie.


Déguster du Cuy, spécialité locale


Le Cuy ou Quwi, qui signifie “cobaye” en quechua, est un grand rongeur. Il s’agit de la forme géante du cochon d’inde. Au Pérou, ils sont élevés en ferme pour leur viande. Il est considéré comme un mets de choix, il est souvent servi les jours de fête.

Grimper la montagne aux 7 Couleurs


La Montagne aux 7 couleurs, ou Vinicunca, est une formation géologique aux couleurs chatoyantes, formée par l’accumulation de couches de sédiment au cours des siècles. Il ne vous sera pas donné tous les jours l’occasion de monter à plus de 5 000 mètres d’altitude pour prendre de magnifiques photos.


Tout savoir sur la montagne aux 7 couleurs

Tout savoir sur le Pérou


Pour que votre au voyage au Pérou se déroule dans d’excellentes conditions, j’ai réuni pour vous les informations essentielles à connaître avant de vous envoler pour le pays des incas. Géographie et climat, déplacement et hébergement, nourriture et culture, vous trouverez tous mes conseils ici.

Lire nos conseils