L'observation des singes au Costa Rica


Dans la forêt, sur la plage ou dans la montagne, vous ne manquerez pas de voir des singes lors de votre séjour au Costa Rica. Il existe quatre espèces différentes et pour faciliter leur observation, je vous recommande de vous rendre dans un des nombreux parcs nationaux accompagné d’un guide local qui saura les repérer et vous les montrer.

Le singe hurleur


Comme son nom l’indique, le singe hurleur est bruyant, tellement bruyant qu’il figure dans le livre des records. Son cri est si puissant qu’il peut être entendu sur près de 4 km à la ronde. Difficile de penser que ce petit animal de moins d’1 mètre de haut est capable de faire autant de bruit. Selon les spécialistes, ce cri lui permettrait de défendre son territoire. De nature plutôt passive, le singe hurleur n’est pas un grand chasseur, il se nourrit exclusivement de fleurs et de feuilles. Les singes hurleurs ne craignent pas l’homme et vous les rencontrerez un peu partout au Costa Rica, sauf en altitude.


Le singe écureuil


Les singes écureuils vivent dans la forêt tropicale sèche, les mangroves mais aussi jusqu’à 2000 mètres d’altitude. Le nom « écureuil » n’a pas été choisi au hasard : ces animaux mesurent seulement une trentaine de centimètres. Sa petite taille ne l’empêche pas d’être très rapide. Les amateurs de photographie devront être sur leurs gardes et avoir de bons réflexes car ces petits singes peuvent sauter d’arbre en arbre à très grande vitesse. Au parc national Manuel Antonio, où les animaux sont habitués à la présence de l’homme, il est fort probable qu’un singe écureuil s’aventure a quelques mètres de vous.


Le singe araignée


Bien qu’il n’ait que quatre doigts à chaque main, l’agilité du singe araignée est déconcertante. Sa longue queue lui sert de balancier et lui permet de passer d’un arbre à un autre sans aucune difficulté. Le singe araignée se nourrit principalement de feuilles, de fruits, de fleurs, de graines et de racines. Pour éviter de rencontrer un prédateur comme le jaguar, il ne s’aventure que très rarement au sol. À cause de la déforestation et de la chasse, cet animal est considéré comme une espèce en voie d’extinction. Vous pouvez encore l’observer évoluer dans la canopée des parcs nationaux Tortuguero, Monteverde, Corcovado ou encore Carara.


En savoir plus sur le Monteverde

Le singe capucin


Sa tête blanche et son pelage noir lui donnent le surnom de « capucin moine ». Le singe capucin est doté d’une intelligence exceptionnelle : il taille des branches et des cailloux pour en faire des outils adaptés à la capture d’insectes. Tous les matins, le mâle dominant émet un cri pour réveiller tous les individus de son groupe afin de partir à la recherche de nourriture. Le singe capucin vit principalement dans les forêts tropicales humides et sèches, vous le verrez facilement dans les parcs nationaux de Manuel Antonio et de Cahuita par exemple. Curieux et gourmands, ces petits animaux s’approcheront certainement de vous pour fouiller votre sac à la recherche d’un petit quelque chose à se mettre sous la dent.


En savoir plus sur Cahuita


Tout sur le Costa Rica


Pour que votre voyage au Costa Rica soit une réussite, j’ai réuni toutes les informations essentielles à connaitre avant de vous envoler vers le pays de la Pura Vida. Géographie, climat, les animaux à ne pas rater, les meilleurs parcs nationaux, les plus belles plages du Costa Rica, tous mes conseils sont ici.

Lire nos conseils

Séjour sur-mesure au Costa Rica


Lors de mes voyages au Costa Rica je prends le temps de visiter de nombreux hébergements pour vous dénicher de charmants écolodges. Je passe du temps dans chaque région pour tester les activités proposées, faire connaissance de différents guides et visiter les parcs nationaux. Cette expérience sur place me permets de vous conseiller et de vous préparer un circuit sur mesure qui puisse correspondre exactement à vos envies.