Parc national Corcovado

Le meilleur parc du Costa Rica

Le Parc National du Corcovado est une des plus grandes réserves naturelles du Costa Rica. Situé sur la Péninsule d’Osa, il représente à lui seul 2,5% de la biodiversité mondiale. Amoureux de la nature et curieux de l’écotourisme, ce véritable sanctuaire pour les animaux est un site à ajouter dans votre itinéraire. Son accès est difficile et cher mais c’est aussi pour ces raisons qu’il est un des lieux les plus sauvages et les plus préservés du pays.


Comment rejoindre le parc Corcovado ?

Puerto Jiménez ou Bahia Drake

Corcovado est un parc national reculé et niché au beau milieu de la péninsule d’Osa. Il peut paraître difficile d’accès mais il existe différentes manières pour rejoindre l’une de ses portes d’entrées. Je vous les présente et vous laisse choisir celle que vous préférez.


Visiter le Corcovado depuis Puerto Jiménez

Mon option préférée

Puerto Jiménez est la porte d’entrée au parc national que je préfère. J’ai pour habitude de faire passer mes voyageurs par ce village pour qu’ils profitent des activités de loisir proposées et pour avoir le plaisir de rentrer dans Corcovado à pied.


Se rendre à Puerto Jiménez

En voiture ou en avion

La plupart des voyageurs choisissent de rejoindre Puerto Jiménez en voiture. Depuis San José, il suffit d’emprunter la route interaméricaine, puis de prendre l’autoroute jusqu’au village. Le trajet en voiture dure environ 7h. Il existe aussi un petit aéroport qui permet de prendre un vol depuis San José pour arriver directement sur la péninsule d’Osa. Ce trajet en avion dure environ 1h. Dans les deux cas, il est facile de rejoindre le parc national Corcovado depuis la capitale costaricienne.


Village de Puerto Jiménez

Des activités dans la nature

En raison de sa proximité immédiate avec le parc national Corcovado, Puerto Jiménez a développé de nombreuses activités de loisir. Le petit village côtier propose des night tour pour découvrir le phénomène de la bioluminescence, des sorties en mer pour observer les baleines et les dauphins du Golfo Dulce, des excursions de pêche sportive dans les eaux foisonnantes de la péninsule d’Osa ou encore des randonnées aquatiques en kayak au milieu de la mangrove.


Entrer au Corcovado à pied

Pour une immersion dans la jungle

Puerto Jiménez permet d’accéder au parc national Corcovado à pied. Pour cela, il vous suffit de prendre une navette de 2h depuis le village jusqu’à Carate. A partir de là, vous devrez marcher 22 km avant de rejoindre la station biologique. Cette marche en pleine nature est l’occasion idéale pour observer la faune et la flore sur les conseils de votre guide local. Sur votre chemin, vous passerez de la plage à la forêt en traversant de petits cours d’eau. Cette randonnée au faible dénivelé est accessible à toutes personnes capables de marcher 7h. N’oubliez pas de prendre suffisamment d’eau et quelques encas à grignoter pendant votre randonnée.


Y accéder en bateau

En espérant observer les baleines

Les 22 km de marche pour rejoindre Corcovado peuvent décourager plus d’un voyageur. Si vous n’avez pas la condition physique suffisante pour marcher 7h, je vous conseille de monter à bord d’un bateau au départ du ponton de Puerto Jiménez. Sur le trajet, vous aurez peut-être la chance d’observer des baleines ou des dauphins selon la saison. Après 1h30 de navigation, vous arriverez sur une magnifique plage bordée de végétation. Il ne vous restera plus qu’à marcher 15 minutes pour rejoindre la station biologique Sirena.


Visiter le Corcovado depuis Bahía Drake

L’option la plus courante

Bahía Drake est la porte d’entrée du Corcovado la plus empruntée par les voyageurs du monde entier. C’est peut-être en raison de cette popularité que je n’affectionne pas particulièrement Bahia Drake. Je préfère Puerto Jiménez qui a su rester authentique malgré la fréquentation touristique.


Se rendre à Bahía Drake

En bateau ou en avion

Aller à Bahía Drake en voiture relève de la mission impossible, vous pouvez oublier cette possibilité. Depuis San José, vous pouvez prendre un avion pour un vol de moins d’une heure. Si vous prévoyez de visiter la côte Pacifique et Uvita, alors je vous conseille de prendre un bateau au départ de Sierpe. Ne craignez rien, votre voiture de location sera en sécurité sur le parking du port. Pendant le trajet en bateau d’1h30, vous pourrez observer d’impressionnantes forêts de mangroves.


Village de Bahía Drake

Pour profiter des plages

Bahía Drake est une baie où les habitants vivent principalement de l’activité touristique liée au parc national Corcovado. La paisible baie se compose de magnifiques plages aux eaux cristallines où vous pourrez prendre le temps de vous détendre et de vous baigner. En général, les voyageurs ne passent qu’une seule nuit à Bahía Drake mais si vous avez prévu plus de jours sur place, alors je vous conseille de louer un masque et un tuba et de réserver une sortie de snorkeling sur l’île du Caño.


Accéder au Corcovado

Uniquement en bateau

Contrairement à Puerto Jiménez, Bahía Drake n’offre pas la possibilité de rejoindre Corcovado à pied. Pour aller dans le parc national, vous n’avez pas d’autres choix que de prendre le bateau. Les trajets sont organisés par les agences locales présentes dans le village. Certains bateaux partent tôt le matin, je vous conseille de prendre l’un d’eux de manière à profiter un maximum de votre journée dans le parc national Corcovado.


Tarifs des différentes excursions

Un parc national très coûteux

Corcovado est souvent présenté comme le plus beau parc national du Costa Rica, mais il est aussi le plus cher. L’entrée au parc national est coûteuse et de nombreux voyageurs choisissent une excursion bon marché. Évitez ces propositions séduisantes, elles n’ont rien d'intéressant car vous ne verrez qu’une infime partie de Corcovado.


Corcovado en 1 jour

Formule économique

La journée commence tôt à Bahía Drake où vous rejoindrez un groupe de voyageurs. Ensemble, vous monterez à bord d’un bateau pour faire une promenade dans le parc national Corcovado. A midi, c’est déjà l’heure de rentrer au village. L’excursion à la journée ne permet pas d’avoir suffisamment de temps pour observer les animaux sauvages et pour profiter de toutes les richesses du parc national. L’autre inconvénient est que la matinée est le moment de la journée le plus fréquenté par les touristes.


Corcovado en 2 jours

La meilleure formule

Deux jours à Corcovado, c’est la formule que je recommande à tous mes voyageurs. Elle vous permet de faire la randonnée de 22 km depuis Puerto Jiménez et ainsi de pénétrer dans la forêt tropicale. En compagnie d’un guide local, vous vivrez une expérience hors du commun : la sensation d’être seul en pleine nature. Au bout du chemin, vous arrivez à la station biologique où un copieux dîner traditionnel vous attend. Ceux qui le souhaitent peuvent se reposer, les autres peuvent se promener librement dans Corcovado débarrassé des touristes qui n’ont pris qu’une seule journée d’excursion. Vous passez la nuit dans la station biologique de la Sirena qui propose un dortoir simple mais confortable et qui vous permet d’écouter les bruits de la nature. Au petit matin, vous partirez tôt à la découverte d’une autre partie du parc national. À midi, il sera temps de rentrer à Puerto Jiménez en bateau pour éviter de faire la randonnée de 22 km dans l’autre sens.



Ce qui doit être inclus

Vérifiez le contenu des propositions

Si vous cherchez à organiser votre excursion au Corcovado sur Internet, auprès d’une agence locale ou à la réception de votre hôtel, alors vous trouverez de nombreuses offres à tous les prix. Avant de réserver, je vous conseille de vérifier ce qui est inclus dans les différentes propositions.


Un guide certifié

Obligatoire pour visiter le Corcovado

Pour visiter le parc national Corcovado, vous avez pour obligation d’être accompagné d’un guide certifié. Et c’est une bonne chose ! Grâce à votre guide local, vous apprendrez bien plus de choses sur le paysage qui vous entoure. Sur ses conseils, vous observerez de nombreux animaux que vous n’auriez pas pu voir autrement. Il faut dire que les guides ont une solide connaissance des bruits de la nature et des traces laissées par les animaux sauvages. La présence de ces naturalistes est également la garantie de la préservation de l’environnement. Grâce à eux, Corcovado est l’un des parcs les plus préservés du Costa Rica.


Les entrées au parc national

Un nombre limité par jour

Corcovado est un parc national peu fréquenté car le nombre d’entrées est limité par jour. De plus, il est impossible de se procurer un ticket sur Internet. Seules les agences locales certifiées sont habilitées à vous les vendre. Donc, si vous voulez visiter Corcovado le mercredi et le jeudi par exemple, il faut s’assurer que le vendeur ou la vendeuse dispose bien de ces jours précis. Ces contraintes participent à la limitation de la fréquentation et à la préservation du parc national.


L’hébergement

À la station biologique La Sirena

Si vous choisissez de passer plusieurs jours dans le parc national Corcovado, alors vérifiez bien que l’offre proposée inclut la nuit sur place. La grande majorité des agences locales emmènent leurs voyageurs dans la station biologique La Sirena. Ce campement est à la fois simple et confortable. La literie est propre et les lits sont pourvus de moustiquaires. Côté restauration, des plats typiques et nourrissants sont proposés. La station biologique La Sirena est idéale pour passer une nuit dans le parc national Corcovado.


Repas au Corcovado

Interdiction d'apporter sa nourriture

Toujours dans un souci de préservation de l’écosystème, il est interdit d’apporter de la nourriture à l’intérieur du parc national Corcovado. La station Sirena sert le petit déjeuner pour 20$, le déjeuner et le dîner pour 25$. Des encas sont disponibles pour environ 12$. Le coût élevé de la nourriture s’explique par l’isolement et la difficulté d’accès de la station Sirena.


Les transports

Bateau ou navette

Vous avez choisi de faire la randonnée de 22 km pour accéder au parc national Corcovado à pied ? C’est un excellent choix, vous n’allez pas le regretter car vous aurez l’occasion d’observer de nombreux animaux sauvages. Mais avant de réserver, vérifiez bien que l’offre proposée par l’agence comprend bien le trajet entre Puerto Jiménez et Carate. Faites de même pour le transport aller-retour en bateau depuis Sierpe.


Où dormir dans Corcovado

Les différentes options

Dormir dans le parc national Corcovado compte parmi les plus belles expériences que j’ai pu vivre au Costa Rica. Il existe plusieurs offres d’hébergement et le choix dépend de vos envies et de vos besoins.


Station biologique Sirena

Au cœur du parc national

À l’intérieur du parc national Corcovado, la station biologique La Sirena est le seul hébergement possible. La première fois que j’y suis allé, c’était en 2014 et à cette époque-là, les chambres étaient très spartiates et l’installation électrique était à revoir. Aujourd’hui, la station biologique La Sirena ressemble davantage à un dortoir de luxe. Toutes les installations ont été refaites avec des matériaux naturels. Les sanitaires sont neufs et c’est un réel plaisir de prendre sa douche ! L’autre avantage de La Sirena est qu’elle est située au beau milieu de la forêt donc vous pourrez entendre les bruits de certains animaux comme le chant des oiseaux tropicaux et l’impressionnant cri du singe hurleur. Avec un peu de chance, vous verrez une famille de tapirs passer devant la station biologique.


Bahía Drake

De nombreux hébergements

Bahía Drake s’est considérablement développé avec l’engouement des touristes pour le parc national Corcovado. Aujourd’hui, ce petit village est en mesure d’accueillir de nombreux voyageurs venus du monde entier. Vous y trouverez des agences locales, des restaurants, quelques boutiques de souvenirs et de nombreux hébergements. De l’hôtel de luxe à la chambre économique, vous aurez l’embarras du choix selon vos envies et votre budget.


Les lodges premiums

Pour se faire plaisir

Les lodges sont des hébergements nichés en pleine nature, dans la forêt tropicale ou sur la plage. L’architecture est inspirée de l’environnement : les équipements sont généralement composés de bois et de pierres naturelles. A proximité de Corcovado, vous pouvez dormir dans un lodge premium uniquement accessible en bateau. Pour cela, il faudra y mettre le prix car la nuit coûte environ 200 US$. Si votre budget voyage vous le permet, alors n’hésitez pas, le cadre est littéralement enchanteur et je suis sûr que vous ne le regretterez pas !


À Puerto Jiménez

Une offre réduite

Puerto Jiménez est bien moins fréquenté que Bahía Drake. Les voyageurs qui choisissent cette porte d’entrée au parc national Corcovado seront surpris du peu d’hébergement. Dans le village, il ne faut pas s’attendre à des établissements de luxe. Vous ne trouverez que des cabinas qui désignent les hôtels économiques au Costa Rica. Contrairement à Bahía Drake, vous n’aurez pas l’embarras du choix mais au moins, vous bénéficierez de nuits à un prix très abordable.

Les animaux du Corcovado

Une faune préservée

Corcovado est le meilleur endroit pour observer des animaux sauvages dans leur habitat naturel. Dans ce parc national, ils ne sont pas habitués à la présence humaine. Pour avoir une chance de les apercevoir, vous devrez marcher lentement et écouter les conseils de votre guide local.


Le Tapir

Un des rares endroits où nous pouvons l'observer

Vivant souvent à côté des cours d’eau ou des marais, sa grande taille ne le rend pas difficile à repérer. Un tapir de Baird peut mesurer jusqu’à 2 m de long et 1,2 m au garrot et peser jusqu’à 300kg ! Bien qu’ils restent sauvages, les tapirs se laissent approcher à quelques mètres de distance. Vous n’aurez donc pas de mal à les observer de près. Ceux sont des herbivores qui se nourrissent surtout de feuilles, de fruits et de graines, et qui dorment beaucoup. Il n’y a donc pas de risque de se faire croquer ! Les tapirs sont une espèce en danger. Ils sont principalement menacés par la destruction de leur habitat, mais aussi par la chasse pour leur viande. Attachés à la notion de tourisme durable, les guides du parc tentent de sensibiliser les visiteurs à la problématique.


La tortue luth

La plus grosse des tortues de mer

Avec ses 2 m d’envergure et ses 500 kg à 900 kg de moyenne, la tortue luth vit sur les rives de la côte pacifique sud du Costa Rica. Elle vient notamment pondre ses œufs sur quelques plages du Parc du Corcovado entre juillet et octobre. Elle est capable de plonger à 1800 mètres de profondeur et peut retenir son souffle pendant plus de 80 minutes ! Aujourd’hui, elle est menacée d’extinction par la pollution, le pillage des nids et le braconnage.


En savoir plus sur les tortues

Des paresseux

Des animaux attachants

Il existe au Costa Rica, deux espèces de paresseux différents : le paresseux à gorge brune ou paresseux à 3 doigts et l'unau d'Hoffmann ou paresseux à 2 doigts. Ils vivent tous deux sur le Parc du Corcovado. Il sont lents et silencieux et savent se faire discret au milieu des feuillages des arbres tropicaux. Autant vous dire qu’il faudra bien ouvrir l’oeil pour en repérer un, mais tout devrait être plus simple grâce à votre guide.


En savoir plus sur les paresseux

Le crocodile américain

Le roi des rivières

Le crocodile américain est l’une des plus grandes espèces de crocodile : il peut mesurer jusqu’à 7 mètres et peser jusqu’à 1 tonne. Il vit notamment sur les berges des rivières de la péninsule d’Osa. Se nourrissant principalement d’animaux marins comme les poissons, les tortues et les crabes, le Parc National du Corcovado représente un vivier de nourriture. Ils leur arrivent également de chasser des oiseaux s’approchant trop proche des rives.


Le singe-hurleur

Vous l'entendrez de loin !

Le singe-hurleur est l’un des plus grands primates d’Amérique centrale et du sud. Il est aussi extrêmement bruyant, il hurle tous les matins, tels nos coqs français. Attendez-vous à un réveil en fanfare, son cri peut porter sur près de 5 kilomètres dans la forêt ! Dans certains parcs les voyageurs se laissent attendrirent et souhaitent les nourrir au creux de leur main. Ce qui peut devenir rapidement catastrophique pour leur survie, puisqu’ils peuvent devenir ainsi incapables de se nourrir seuls ! Les gardes et experts de ce parc essayent d’ailleurs de faire de la prévention auprès de visiteurs afin de mettre fin à cette pratique. Si vous souhaitez participer à un tourisme responsable, ne nourrissez surtout pas les animaux sauvages. Heureusement, le Parc National du Corcovado a été épargné par cette mode !


En savoir plus sur les singes du Costa Rica

Les grands félins

Nos chances de les apercevoir sont faibles

Pumas et Jaguars sont bien présents sur la réserve du Corcovado mais il est très rare de pouvoir les admirer de prêt. Méfiantes de l’homme, les deux espèces sont discrètes et solitaires. Et le jaguar évolue, lui, plutôt la nuit. Il faudra s’enfoncer très loin dans la forêt tropicale et rester immobile, silencieux et surtout patient pour apercevoir un jaguar ou un puma. Vous faire accompagner par un guide costaricain spécialisé est alors indispensable ! Elles sont à l’heure actuelle toutes les deux menacées d’extinction par la destruction de leur habitat et la chasse.


Et bien d’autres animaux !


Vous croiserez peut-être également des aras rouges, des fourmiliers géants, des iguanes, des singes capucins, des toucans et le fer-de-lance, serpent le plus dangereux d’Amérique Centrale. Le parc se trouvant au bord de l’Océan pacifique, il est aussi possible d’aller observer des baleines à bosses et des dauphins au large des côtes.


Les animaux du Costa Rica

Avis des voyageurs au Corcovado

Vous avez adoré la formule 2 jours

Quand je demande à mes voyageurs de me citer la meilleure expérience vécue au Costa Rica, la grande majorité me répond : Corcovado. Comme vous pouvez le lire dans les commentaires ci-dessous, ils sont littéralement tombés sous le charme de ce parc national à la végétation luxuriante.



Que faire dans la péninsule d’Osa

Après la visite du Corcovado

La plupart des touristes viennent uniquement sur la péninsule d’Osa pour visiter Corcovado. Pourtant, il y a de nombreuses autres activités à faire et de choses à découvrir en dehors du parc national. Je vous en cite quelques-unes pour vous aider à préparer votre séjour au Costa Rica.


La bioluminescence

Un phénomène rare

La bioluminescence est la production et l’émission d’une lumière de couleur bleu par de petits organismes vivants comme les planctons. Cette réaction chimique, presque magique, est visible sur la péninsule d’Osa. Pour observer ce phénomène de la nature, les agences locales proposent des circuits en kayak au départ de Puerto Jiménez. Depuis votre embarcation, vous pourrez assister à un magnifique coucher du soleil avant d’admirer l’océan qui scintille de mille feux.


Faire une sortie bioluminescence

Randonnée nocturne

Observez de nouvelles espèces

Le règlement du parc national Corcovado ne permet pas aux agences locales de proposer des randonnées nocturnes. Par contre, vous pouvez parfaitement découvrir la fascinante faune nocturne à Drake Bay ou à Puerto Jimenez. Au clair de lune, vous marcherez pendant environ 2h à la recherche d’animaux rampants, volants et grimpants. Amoureux de la nature, cette expérience au cœur de la forêt est à ne surtout pas manquer pendant votre séjour au Costa Rica.


Faire un night tour

Découvrir la isla de Caño

Pour les amoureux du snorkeling

Si Drake Bay est votre porte d’entrée pour le parc national Corcovado alors profitez-en pour visiter la isla de Caño. Située à 20 km au large de la péninsule d’Osa, la isla de Caño est un véritable paradis pour les amateurs de snorkeling et de plongée sous-marine. Sous l’eau, la parfaite visibilité vous permettra de voir toutes les couleurs du récif corallien mais aussi une grande variété d’animaux marins comme les requins, les raies manta et les dauphins.


Faire du snorkeling à l'ile du Caño

Observez dauphins et baleines

Organisez une sortie privative

La péninsule d’Osa est un des meilleurs endroits pour observer les dauphins et les baleines. Si les baleines migrent sur la côte du Pacifique entre juin et novembre puis entre décembre et mars, les dauphins eux, sont présents toute l’année. Pour observer ces créatures majestueuses, les agences locales proposent des sorties en mer au départ de la baie de Puerto Jiménez. Vous aurez la chance de voir différentes espèces de mammifères marins dans leur milieu naturel.


Faire une sortie dauphins et baleines

Recherchez de l'or

Accompagnez un chercheur

Dans les années 1970, Puerto Jiménez était un centre d’extraction d’or important. Les spécialistes estiment que plus de 20 tonnes d’or auraient été récupéré dans cette zone depuis l’époque pré-colombienne. Aujourd’hui, les chercheurs d’or sont toujours en activité. Pour marcher dans leurs pas et comprendre comment ce métal précieux est extrait, les agences locales vous proposent des circuits sur mesure accompagné d’un véritable chercheur d’or.


Faites du surf

Une belle occasion d'apprendre

Au sud de Puntarenas, la plage de Matapalo compte parmi les destinations surf les plus populaires du Costa Rica. Que vous soyez débutant, intermédiaire ou expérimenté, vous trouverez forcément votre bonheur à Matapalo. Et si vous n’avez jamais essayé de prendre une vague, je vous conseille de prendre des cours de surf auprès d’une des écoles de Matapalo.


Le surf au Costa Rica

Voyage au Costa Rica

50 articles et 8 guides pour vous aider

Pour que votre voyage au Costa Rica soit une réussite, j’ai réuni toutes les informations essentielles à connaitre avant de vous envoler vers le pays de la Pura Vida. Géographie, climat, les animaux à ne pas rater, les meilleurs parcs nationaux, les plus belles plages du Costa Rica, tous mes conseils sont ici.


Conseils sur le Costa Rica

Circuits sur-mesure

Séjours Costa Rica

Lors de mes voyages au Costa Rica je prends le temps de visiter de nombreux hébergements pour vous dénicher de charmants écolodges. Je passe du temps dans chaque région pour tester les activités proposées, faire connaissance de différents guides et visiter les parcs nationaux. Cette expérience sur place me permets de vous conseiller et de vous préparer un circuit sur mesure qui puisse correspondre exactement à vos envies.

Circuits au Costa Rica

Recevez gratuitement votre guide du Costa Rica