Les oiseaux à voir au Costa Rica

Le Costa Rica possède une faune et une flore incroyable. Le pays connaît une biodiversité observée nulle part ailleurs sur la planète. Il abrite des milliers d’espèces d’animaux différentes. Au milieu de toute cette nature fourmillante, on trouve pas moins de 915 espèces d’oiseaux différentes. L’observation de ces animaux sauvages est un incontournable lors d’une visite au Costa Rica. Vous ne pourrez voir certains de ces volatiles que dans cette partie précise du monde et pas ailleurs ! Si on n’est pas un professionnel de l’ornithologie, il est assez compliqué de tous les reconnaître. Pour vous aider, nous avons rédigé un guide des oiseaux emblématiques du Costa Rica.

LES PRINCIPALES FAMILLES D'OISEAUX DU COSTA RICA


Les Toucans


L’appellation « Toucan » désigne une famille d’oiseaux présente en Amérique centrale. Cette famille comprend différentes espèces parmi lesquelles 6 sont présentes au Costa Rica. Pendant votre voyage, vous aurez certainement la chance d’observer le Toucan à carène - le plus populaire de tous - le Toucan à mandibule noir, le Toucan à oreilles jaunes, l’Aracari à Bec Ardent, l’Aracari à Collier ou encore le Toucanet Émeraude. Toutes ces espèces de toucans ne vivent pas au même endroit : le toucan à carène habite dans les parcs nationaux Tortuguero et Cahuita tandis que les toucanets émeraude vivent à Monteverde. Si vous souhaitez observer un oiseau en particulier, il faudra vous renseigner auprès des agences locales. Sachez également que ces animaux ne sont pas tous faciles à observer. Pour mettre toutes les chances de votre côté, je vous conseille de faire appel aux services d’un guide francophone qui vous aidera à repérer ces magnifiques oiseaux.


Tout savoir sur Tortuguero

Les Colibris


Votre voyage est l’opportunité idéale pour observer l’un des oiseaux les plus petits au monde car le Costa Rica compte 52 espèces de Colibris. Si certaines espèces occupent le bord de mer, d’autres préfèrent vivre en altitude. Ces oiseaux sont étonnants pour bien des raisons. Leurs ailes leur permettent de pratiquer le vol sur place et d’avancer d’avant en arrière, c’est impressionnant à observer. Les battements d’ailes sont intenses et demandent beaucoup d’énergie, c’est pourquoi le colibri se nourrit toutes les 10 minutes. Quotidiennement, il consomme l’équivalent de son propre poids en nectar de fleurs. Pour ne pas manquer de voir ces oiseaux incroyables, je vous conseille de réserver une excursion ornithologique à la journée auprès d’une agence locale.


Les Piverts


Les Piverts ou pics verts sont des oiseaux de petite taille qui se nourrissent exclusivement d’insectes. Ils ont la particularité de s’accrocher au tronc des arbres et de creuser le bois avec leur bec fin à la recherche de nourriture. Le Costa Rica compte 16 espèces de piverts qui vivent dans des zones différentes. Vous rencontrerez le Pic de Pucheran et le Pic à Ailes Rousses sur la côte des Caraïbes et à moins de 900 mètres d’altitude. Le Pic Ouentou, l’espèce la plus commune, est présent un peu partout au Costa Rica, généralement en dessous de 1 400 mètres d’altitude. Tandis que le Pic d’Hoffman et le Pic lLgné préfèrent les régions sèches comme la péninsule de Nicoya. Les agences locales proposent des circuits ornithologiques d’une journée pour partir à la découverte des piverts. Vous serez accompagné d’un guide francophone qui vous aidera à les repérer au son de leurs becs sur le tronc de l’arbre.


Tout savoir sur la côte Caraïbe

Les Trogons


Le Trogon est une famille d’oiseaux qui se nourrit principalement d’insectes et de fruits tels que des baies. Perché sur une branche d’arbre, il se jette à la verticale pour atteindre sa proie. Les ornithologues ont répertorié trois espèces de trogons vivant au Costa Rica. Aussi appelé Trogon à Collier, le Trogon Rosalba est reconnaissable à son chant particulièrement strident. Au Costa Rica, il vit dans les forêts tropicales de la côte Pacifique. Si vous voyez un oiseau très coloré qui vole en ondulant ses ailes, alors il s’agit certainement du Trogon Violacé. Cette espèce vit à basse altitude sur la côté du Pacifique et sur celle des Caraïbes. Quant au Trogon de Masséna, il vit dans les forêts à basse et moyenne altitude, vous le verrez aussi très certainement en ville.


Tout savoir sur la côte Pacifique

Les Motmots


Le nom «Motmot» désigne une famille d’oiseaux qui se nourrit de fruits, d’insectes, de lézards, de grenouilles et de petits poissons. Parmi les 9 espèces que compte cette famille, 6 sont présentes au Costa Rica. Ils vivent principalement dans les forêts tropicales et montagneuses du pays. Les Motmots jouent un rôle indispensable à la dispersion des graines et donc à la forestation : ils digèrent tellement rapidement que les graines mangées sont toujours intactes une fois qu’ils les défèquent. Pour observer les Motmots, je vous conseille de vous rendre dans le parc national Santa Rosa, celui de Palo Verde et à Monteverde.


Tout connaitre sur le Monteverde

LES DIFFÉRENTES ESPÈCES D'OISEAUX À OBSERVER AU COSTA RICA


Le Quetzal Resplendissant

(Resplendent Quetzal)


Le Quetzal Resplendissant est l’une des espèces endémiques d’Amérique Centrale. Vous pourrez principalement l’observer au Guatemala et au Costa Rica. C’est un animal plutôt discret, malgré ses couleurs chatoyantes. Il n’est pas toujours facile à repérer. Les guides locaux peuvent vous y aider : ils connaissent à peu près les emplacements des nids et les zones à forte population. Cela dit une fois que vous avez décelé un quetzal, il ne sera pas difficile à photographier, car il reste perché, immobile, dans les branches des arbres pendant un long moment. Il sera plus ardu en revanche de le prendre en plein vol ! Mais vous pourrez aussi avoir la chance d’en voir un par vous-même au détour d’une balade. Le mâle est particulièrement reconnaissable par sa longue queue qui peut atteindre jusqu'à 1 mètre de longueur et une huppe sur la tête. Sans leurs plumes caudales, ils ne font en général pas plus de 32 cm. Leur plumage est d’un rouge vif sur le poitrail et d’un bleu-vert brillant sur le reste du corps. Les femelles ont une queue plus courte et des couleurs un peu plus ternes. C’est un oiseau sacré qui fut vénéré par les Mayas et les Aztèques. Il tient cet aspect mythique, du dieu Quetzalcóatl, dont il est la réincarnation animale.


Tout savoir sur le Quetzal

Onoré du Mexique

(Bare-throated Tiger Heron)


Le Onoré du Mexique est un oiseau échassier qui vit dans les marécages tropicaux, les lagunes côtières et les forêts de mangroves. Il est reconnaissable à son plumage gris sur le corps et jaune au niveau de la gorge. Ce n’est pas un grand voleur, donc pour chasser il préfère mettre ses longues pattes dans l’eau, rester debout et attendre qu’un poisson, une grenouille ou un petit crabe passe dans les parages. Pour observer cet oiseau en train de pêcher sur les berges, je vous recommande de faire une excursion d’une journée sur la rivière Tárcoles.


La Spatule Rosée

(Roseate Spoonbill)


La Spatule Rosée est un oiseau échassier reconnaissable à son plumage rose et à son bec en forme de spatule. Au Costa Rica, il vit dans les forêts de mangroves où il se nourrit de poissons et de grenouilles. Il chasse en groupe avec une technique bien particulière : il marche en plongeant son bec dans l’eau, de gauche à droite et de droite à gauche, pour augmenter les chances d’attraper une proie. Comme pour le héron tigré à gorge nue, la spatule rosée est présente sur les berges de la rivière Tárcoles.


La Frégate Superbe

(Magnificent Frigatebird)


La Frégate Superbe appartient à la famille des frégates. Ce grand oiseau noir avec de longues ailes fines et un bec crochu se déplace majestueusement dans le ciel, d’où son nom de frégate superbe. Les mâles ont une poche rouge sous la gorge qui se gonfle pour séduire les femelles, c’est très impressionnant. Il se nourrit essentiellement de poissons et de petites tortues qu’il chasse en survolant les lagons et les océans. Pendant votre bain de soleil, ouvrez l’œil car vous pourriez bien apercevoir une frégate superbe en plein vol.


Le Pélican Brun

(Brown Pelican)


Le Pélican Brun est reconnaissable à son grand bec. Il vit généralement proche du littoral, sur des îlots, dans les lagunes, les étangs et les forêts de mangroves. Il a la particularité de voler en groupe pendant plusieurs heures. Le pélican brun est un oiseau pêcheur qui se nourrit de crustacés et de poissons. Sa technique de pêche est impressionnante : il prend beaucoup de hauteur et plonge tête baissée sur sa proie. Cet oiseau a une poche au niveau du bec qui fait office de garde-manger, c’est pourquoi vous le verrez certainement en train de manger sur un rocher au bord de la plage.


Les plages du Costa Rica

L’Anhinga d'Amérique

(Anhinga)


L’Anhinga est un oiseau pêcheur en eau douce. Son long cou et son bec fin lui permettent de harponner les poissons. Lorsqu’il nage, seuls son cou et sa tête dépassent de l’eau et son corps ondule comme un serpent, ce qui lui vaut le surnom d’oiseau serpent. Après chaque session de pêche, il doit faire sécher son plumage en restant les ailes ouvertes de longues minutes. C’est à ce moment que vous pourrez prendre une photo mémorable de votre journée d’excursion ornithologique au Costa Rica.


Le Grand Hocco

(Great Curassow)


Le Grand Hocco est un oiseau étonnant au bec jaune et au plumage noir avec une longue crête de plumes sur la tête. Il vit dans les forêts tropicales et dans les forêts de mangroves où vous pourrez le reconnaître grâce à son cri particulier. Lorsqu’il veut alerter d’un danger, il émet un sifflement presque plaintif tandis qu’en période de reproduction, il émet un cri très lourd. Son régime alimentaire est composé de fruits, de baies, de graines mais également d’insectes et de petits animaux qu’il trouve en grattant le sol avec ses pattes.


Cassique de Montezuma

(Montezuma Oropendola)


La pendule d’or ou Cassique de Montezuma doit son nom à sa particulière manière de se tenir sur la branche : il chante en se balançant et en faisant pivoter ses plumes dorées, comme une pendule ! C’est un oiseau bavard qui peut chanter longtemps en variant les mélodies. La pendule d’or a la particularité de construire de longs nids suspendus aux branches des arbres. Le Cassique de Montezuma se nourrit de gros insectes et de fruits dans les forêts tropicales du Costa Rica.


Urubu noir

(Black Vulture)


Au Costa Rica, les locaux l’appellent «zopilote». Comme tous les oiseaux charognards, L'Urubu noir se nourrit exclusivement d’animaux morts ou accidentés, mais aussi des œufs d’autres espèces. Avec ce régime alimentaire particulier, le vautour à tête noire joue un rôle important dans l’écosystème car il permet d’éviter la propagation de maladies. Il vit dans les forêts isolées, loin de la présence humaine et n’émet que des sons à basse fréquence. L’accompagnement d’un guide francophone est alors indispensable pour ne pas manquer d’observer un vautour.


Visiter avec un guide francophone

Le Martin Pêcheur nain d'Amérique

(American Pygmy-Kingfisher)


Le Martin Pêcheur nain d'Amérique vit dans les forêts denses et près des cours d’eau comme les rivières, les étangs, mais aussi dans les mangroves si la salinité n’y est pas trop élevée. Il pratique la chasse à l’affût : depuis son perchoir, il repère sa proie, plonge directement dans l’eau et harponne de petits poissons avec son long bec fin. De petite taille et plutôt silencieux, le Martin Pêcheur d'Amérique est un oiseau discret et donc difficile à observer sans l’aide d’un guide francophone ornithologue.


Le Tangara de Delattre

(Tawny Cested Tanager)


Le Tangara de Delattre habite les forêts tropicales humides du Costa Rica. Cet oiseau au plumage noir a un bec très fin et pointu qui lui permet d’attraper les petites proies comme les insectes. Les mâles ont la particularité de porter une crête de plumes orangées sur la tête.


Le Calliste Loriot

(Black and Yellow Tanager)


Le Calliste Loriot noir et jaune est une espèce endémique au Costa Rica. Vous le trouverez du côté des Caraïbes, sur les versants de la chaîne de montagnes centrales et généralement entre 600 et 1200 mètres d’altitudes. Pour observer le Calliste Loriot, je vous recommande d’aller au parc national Braulio Carillo.


Les 27 parcs nationaux

Le Calliste Émeraude

(Emerald Tanager)


Avec un plumage vert strié de noir, ce petit oiseau porte bien son nom. Le Calliste Émeraude vit dans les plaines humides et les forêts montagnardes du Costa Rica où il se nourrit principalement de fruits. Le calliste émeraude ne se déplace jamais seul, il est souvent accompagné de son ou de sa partenaire.


Le Motmot à Bec Large

(Broad Billed Motmot)


Le Motmot à Bec Large est un oiseau magnifique. Son plumage est de trois couleurs : roux pour la tête, vert pour le corps et bleu pour la queue. Vous verrez que les plumes qui composent sa queue sont particulièrement élégantes. Pour observer le Motmot à Bec Large, je vous conseille d’aller à la station biologique la Selva en compagnie d’un guide francophone ornithologue.


Le Motmot Roux

(Rufous Motmot)


Comme le Motmot à Bec Large, le Motmot Roux est présent dans la station biologique La Selva. Avec le prolongement de plumes noir depuis le bec, il semble que cet oiseau porte un masque. La particularité du motmot roux est qu’il émet un chant proche du hululement au coucher du soleil, tendez bien l’oreille.


La Coquette à Queue Fine

(Green Thorntail Hummingbird)


C’est dans les hauts plateaux du Costa Rica que vous aurez davantage de chance d’observer la Coquette à Queue Fine. Avec sa petite taille et son long bec, cet oiseau ressemble beaucoup à un colibri. La Coquette à Queue Fine est une espèce curieuse qui n’hésitera pas à s’alimenter dans les mangeoires des jardins.


Le Dacnis à Cuisses Rouges

(Scarlet Thighed Dacnis)


Cet oiseau porte bien son nom puisque les plumes de ses pattes sont d’un rouge très vif alors que le reste de son corps est noir. Bien que le dacnis à cuisses rouges se trouve aussi dans les plateaux du Costa Rica, il est beaucoup plus timide que la Coquette à Queue Fine et il sera plus difficile à observer.


Le Ptilogon à Longue Queue

(Long Tailed Silky Flycatcher)


Vous ne pourrez pas confondre le ptilogon à longue queue avec une autre espèce. Il est facilement identifiable à sa queue très longue et à la grande crête de sa tête. Son plumage est très beau : son corps est d’une couleur bleu-gris tandis que la tête et les flancs sont de couleur jaune-vert.


La Paruline Ceinturée

(Collared Redstart)


La Paruline Ceinturée a un plumage jaune et gris avec une crête orange sur la tête. Cet oiseau insectivore vit en altitude, notamment dans les forêts montagnardes de la cordillère de Tilaran et dans la région de San Gerardo de Dota. Lorsqu’il chasse, il déploie les plumes blanches cachées sous sa queue.


Le Junco des Volcans

(Volcano Junco)


Cette espèce de passereau est présente dans la cordillère de Talamanca. Il préfère vivre en haute altitude, au-dessus de 3000 mètres mais vous le verrez aussi à partir de 2500 mètres. Avec ses yeux jaunes figés sur son visage noir, le Junco des Volcans a un regard presque démoniaque.


Le Cabézon à Tête Rouge

(Red Headed Barbet)


Comme son nom l’indique, le Cabézon à Tête Rouge est reconnaissable au plumage rouge vif de sa tête mais aussi à son dos vert et à son ventre jaune. Il se déplace habituellement en couple à la recherche de fruits et il n’hésite pas à s’aventurer dans les mangeoires des jardins.


L’Organiste à Capuchon

(Elegant Euphonia)


Aussi appelé Euphonia à Capuchon Bleu, l’Organiste à Capuchon ressemble au pinson que nous pouvons observer en France. Cet oiseau fréquente les zones boisées du Costa Rica. Il chante souvent mais il est difficile à repérer, vous risquez plus de l’entendre que de le voir.


Le Campyloptère Violet

(Violet Sabrewing)


Le plumage irisé de ce grand colibri est spectaculaire. Le Campyloptère Violet se nourrit du nectar de tous types de fleurs qu’il rencontre dans les jardins, les forêts et même dans les arbustes des bords de route. Vous avez toutes les chances de le prendre en photo pendant votre séjour au Costa Rica.


Le Calliste Tiqueté

(Speckled Tanager)


Cet oiseau est dit « tiqueté » en raison de son plumage particulier : chaque plume se distingue à l’œil nu par une bordure colorée. S’il mange principalement des fruits et des baies qu’il trouve dans la forêt, le Calliste Tiqueté n’hésite pas à se nourrir dans les mangeoires des jardins.


Le Calliste à Coiffe d’Or

(Golden Hooded Tanager)


La Calliste à Coiffe d’Or vit dans les plaines humides du Costa Rica, mais vous le verrez aussi près des plantations et dans les jardins. Ce petit oiseau se déplace généralement en couple à la recherche de fruits et de baies.


L’Araçari de Frantzius

(Fiery Billed Aracari)


L’Araçari de Frantzius est une espèce de la famille des toucans. De taille moyenne, il se distingue par son grand bec particulier : la moitié supérieure est orange vif tandis que la moitié inférieure est noir. Espèce endémique au Costa Rica et au Panama, votre voyage est l’occasion parfaite pour photographier cet impressionnant oiseau.


Le Cassique Huppé

(Crested Oropendola)


Le Cassique Huppé ressemble beaucoup à un grand merle. Il paraît entièrement noir mais si vous regardez de plus près, vous verrez que son plumage est un dégradé de rouge foncé. Comme tous les oiseaux de la famille des Oropendola, le Cassique Huppé fabrique des nids tissés suspendus aux branches des arbres, c’est très impressionnant à observer.


La Buse Roussâtre

(Savanna Hawk)


La Buse Roussâtre est un rapace au plumage couleur cannelle et aux pattes orangées. Cet oiseau est souvent perché en hauteur, à l’affût de sa prochaine proie. Il vit dans des zones dégagées comme les lisières de forêts ou les pâturages. Vous le verrez probablement sur un poteau de clôture ou à la cime d’un arbre.


La Conure Cuivrée

(Brown Throated Parakeet)


La Conure Cuivrée ressemble à une perruche avec un plumage vert sur le dos et jaune sur le ventre. Il se déplace souvent en groupe d’une dizaine d’individus et il se nourrit principalement de fruits qu’il trouve dans les jardins. Cet oiseau est identifiable à son chant strident que votre guide ornithologue vous aidera à repérer.


Le Tyran des Savanes

(Fork Tailed Flycatcher)


Pour le coup, le Tyran des Savanes ne porte pas bien son nom : au Costa Rica, il ne vit pas dans la savane et il est totalement inoffensif. Avec son corps élancé et son plumage noir et blanc, cet oiseau ressemble davantage à une pie. Vous pourrez l’observer dans les régions maraîchères et dans les zones boisées.


Le Tangara à Joues Noires

(Black Cheeked ant Tanager)


Anciennement nommé Tangara à Joues Noires, le Habia à Joues Noires est une espèce endémique au sud-ouest du Costa Rica, et particulièrement à la péninsule d’Osa et au littoral du Golfe Dulce. Cet oiseau a plutôt tendance à vivre en groupe dans les forêts humides.


Le Cotinga Turquoise

(Turquoise Cotinga)


Le plumage de cet oiseau est sublime. Son corps est un mélange de bleu électrique et de bleu turquoise. Le Cotinga Turquoise se nourrit principalement de fruits et de baies. Si vous visitez la province de Puntarenas, il y a de grandes chances pour que vous l’aperceviez perché à la lisière de la canopée.


Le Cotinga à Bec Jaune

(Yellow Billed Cotinga)


Le Cotinga à Bec Jaune est un oiseau plutôt silencieux, il sera difficile de le repérer à son chant. Par contre, vous le verrez facilement près des arbres fruitiers, dans les forêts humides, dans les mangroves et voire même dans les jardins des habitants.


Le Manakin à Col Orange

(Orange Collared Manakin)


Le Manakin à Col Orange est un petit oiseau dodu de couleur jaune et noir. Il est une espèce endémique au Costa Rica et à l’ouest du Panama. Pour l’observer, vous devrez vous rendre dans les forêts denses de Puntarenas et de la péninsule d’Osa.


L’Ara Rouge

(Scarlet Macaw)


Le Ara Rouge ou ara macao est un grand perroquet au plumage rouge vif et au bec couleur ivoire. S’il se nourrit principalement de fruits et de baies, son bec puissant lui permet également d’ouvrir et de manger des noix. Au Costa Rica, vous pourrez l’observer dans les forêts humides mais aussi près du littoral, sur les plages de la péninsule de Nicoya par exemple.


Les plages du Costa Rica

Le Ara de Buffon

( Ara Ambiguus )


Le Ara de Buffon est impressionnant, il est considéré comme le deuxième perroquet le plus grand au monde. Au Costa Rica, il vit principalement sur la côte des Caraïbes. Pour se nourrir, cet oiseau dépend de l’amandier des marais mais cet arbre est également prisé pour la grande qualité de son bois. La déforestation a donc entraîné une forte diminution de la population du grand ara vert. Depuis 2006, il est considéré comme une espèce en voie de disparition. Pour assurer la préservation du grand ara vert, les efforts de protection se sont multipliés et il est aujourd’hui possible d’observer cet oiseau magnifique dans le parc national Tortuguero et Maquenque.


Tout savoir sur Tortuguero

La Pénélope Panachée

(Crested Guan)


Avec sa petite tête et ses longues pattes, la Pénélope Panachée ressemble beaucoup à une dinde. Le plumage de son corps est brun, celui de son croupion et de son ventre sont roux. Cet oiseau se distingue par une crête de plumes touffues sur la tête. La pénélope panachée est une espèce bruyante, votre guide ornithologue saura reconnaître son chant pour vous aider à la repérer.


Le Grand Timanou

(Great Tinamou)


Le Grand Tinamou fréquente les forêts côtières au Pacifique. Sa corpulence importante et ses petites ailes ne lui permettent pas de prendre facilement son envol. Il préfère rester à terre ou perché dans les petits arbres. Chose étonnante chez le grand tinamou, c’est le mâle qui s’occupe seul de l’incubation et de l’élevage des jeunes oiseaux.


La côte Pacifique

Le Trogon de Baird

(Baird’s Trogon)


Le nom de cet oiseau vient de Specer Fullerton Baird, un naturaliste du XIXe siècle qui a découvert cette espèce de trogon. Avec son dos turquoise, son ventre rouge et son grand œil bleu ciel, le Trogon de Baird est facile à identifier. Au Costa Rica, cet oiseau occupe les forêts humides proches du littoral de la côte du Pacifique.


Un circuit ornithologique

Pour les passionnés d’oiseaux

Nous avons conçu un circuit de deux semaines pour que les passionnés d’ornithologie vous puissiez observer le maximum d’oiseaux. Nous irons des Caraïbes au Pacifique en passant par les hauteurs de pays afin de vous vous permettre de découvrir de nombreuses espèces endémiques. Tout au long du séjour vous serez accompagné d’un guide ornithologue qui prendra plaisir à partager avec vos sa passion et ses connaissances. A travers une nature préservée vous prendrez énormément de plaisir dans votre découverte du Costa Rica authentique.


Découvrir ce circuit


Un guide complet

Retrouvez tous les oiseaux même les plus rares !

Pour être incollable sur l'ornithologie locale, je vous conseille ce guide très complet écrit par un des plus prééminents guides naturalistes du pays. On y retrouve toutes les espèces existantes ainsi que de nombreuses informations et caractéristiques sur chacune d'entre elles.


Où le trouver

Préparez votre voyage au Costa Rica

Tout sur le Costa Rica


Pour que votre voyage au Costa Rica soit une réussite, j’ai réuni toutes les informations essentielles à connaitre avant de vous envoler vers le pays de la Pura Vida. Géographie, climat, les animaux à ne pas rater, les meilleurs parcs nationaux, les plus belles plages du Costa Rica, tous mes conseils sont ici.

Lire nos conseils

Séjour sur-mesure au Costa Rica


Lors de mes voyages au Costa Rica je prends le temps de visiter de nombreux hébergements pour vous dénicher de charmants écolodges. Je passe du temps dans chaque région pour tester les activités proposées, faire connaissance de différents guides et visiter les parcs nationaux. Cette expérience sur place me permets de vous conseiller et de vous préparer un circuit sur mesure qui puisse correspondre exactement à vos envies.

Recevez gratuitement votre guide du Costa Rica